La nouvelle invention de Vladimir Poutine ? Un vaisseau militaire qui ressemble à... une voiture à bigoudis
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
La nouvelle invention de Vladimir Poutine ? Un vaisseau militaire qui ressemble à… une voiture à bigoudis
Hilaire Picault |  24/06/2021 09:50
La nouvelle invention de Vladimir Poutine ? Un vaisseau militaire qui ressemble à... une voiture à bigoudis

Ne vous fiez pas à son air de fer à friser, cela pourrait être le taxi volant de demain ou... une nouvelle arme militaire. Et la Russie n’est pas réputée pour ses coupes de cheveux.

Cette fois, c’est la guerre. Le marché des voitures volantes est tellement prometteur que la concurrence entre les constructeurs fait rage depuis 2 ans alors même qu’aucun pays n’a modifié ses lois pour accueillir ce type d’engins dans ses airs. Mais avec cette vidéo démontrant que son propre prototype est prêt à voler, la Russie vient d’entrer dans le jeu telle qu’on la connaît : mi-provocatrice mi-menaçante.

Première surprise, l’engin russe développé par l’Académie des sciences de Novossibirsk ne présente pas les rotors typiques de l’ère des maxi-drones, comme tous ses concurrents occidentaux ou asiatiques. Non, les ingénieurs de Sibérie ont préféré des rotors cachés dans quatre grands cylindres d’1,50 mètre de diamètre propulsés par une motorisation hybride (probablement électrique et fioul). L’avantage conféré par ces curieuses hélices, c’est de pouvoir décoller dans des endroits bien plus exiguës ou très proches de ses passagers sans risquer de les scalper.

Voler 500 km à 250km/h. Après avoir présenté le principe mécanique et réalisé quelques tests depuis un an, un prototype à taille réduite du désormais nommé Cyclocar a fait ce mois-ci son baptême de l’air. Le véhicule final fera lui 6,20 mètres de long pour 6 de large et le communiqué des scientifiques affirme qu’il sera capable de tenir 500 kilomètres en vol et de battre les 250 km/h. « Et la deuxième surprise ? » direz-vous en relisant quelques lignes plus haut ? C’est que toutes les vidéos et photos officielles montrent des militaires autour de l’engin. Hum.

Death from above. Ceci en tête, on saisit mieux l’information « pourra transporter 6 hommes ou une charge utile de 600 kilos ». Dans le même esprit, l’engin pourra être piloté ou contrôlé à distance avec Dieu sait quoi dans la cabine à la place du pilote… Les résultats enthousiasmants (pour un militaire russe, s’entend) permettent d’envisager des premiers vols sur le Cyclocar définitif en 2022 et une livraison en 2024… au ministère de la Défense. De quoi vous faire dresser les cheveux sur la tête quand arriveront ces fers à friser au-dessus de vos têtes.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !