La musique de supermarché est aussi nocive que le tabagisme passif
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
La musique de supermarché est aussi nocive que le tabagisme passif
Redac Détours |  07.09.2016
La musique de supermarché est aussi nocive que le tabagisme passif

Mark & Spencer ne diffusera plus de musique dans ses magasins

Nigel Rodgers, retraité de 63 ans se bat contre la musique de fond dans les lieux publics depuis 24 ans. Il vient d’obtenir une première victoire avec le groupe Mark & Spencer qui arrête la sono dans ses magasins.

La musique de supermarché “est aussi nocive que le tabagisme passif, ça pourrait rendre fou n’importe qui”, assure Nigel Rodgers, un Britannique de 63 ans, qui se bat depuis 24 ans contre la musique de fond dans les lieux publics et les magasins outre-Manche. Il a fondé l’association Pipedown avec laquelle il a mis à l’amende l’énorme enseigne de supermarchés Marks & Spencer la semaine dernière.

“Après des années de militantisme, Pipedown (qui compte 2000 membres), vient donc d’obtenir sa première victoire. La chaîne Marks & Spencer ayant annoncé qu’elle allait cesser de diffuser de la musique dans ses magasins après avoir reçu des centaines de lettres, envoyées par des membres de Pipedown”, explique-t-il dans Libération. Libération.

“Nous vivons en permanence dans un environnement bruyant. Nous sommes artificiellement stimulés tout le temps, ce pour quoi notre organisme n’est pas fait”, estime excédé Nigel Rodgers, qui répondait aux questions de l’AFP. Le retraité mène ses campagnes à coup de courriers et de tracts dans les magasins pour dénoncer “l’enfer” des musiques de fond.“Ce n’est pas le problème de deux ou trois névrosés, c’est un problème beaucoup plus grave”. Il compte bien faire plier d’au“l’enfer” des musiques de fond.“Ce n’est pas le problème de deux ou trois névrosés, c’est un problème beaucoup plus grave”. Il compte bien faire plier d’autres grandes marques après Marks & Spencer. “Ce n’est pas le problème de deux ou trois névrosés, c’est un problème beaucoup plus grave”. Il compte bien faire plier d’autres grandes marques après Marks & Spencer.

Pipedown a gagné une victoire, mais pas la guerre…

Mais le bras de fer est évidemment loin d’être équitable et l’importance du marketing sensoriel est bien trop important pour que David gagne contre Goliath. “Pour les professionnels de la vente, la musique de fond aide au contraire à améliorer l’environnement dans les magasins”, explique le site suisse de RTS qui a interrogé Adrian England, un fournisseur de musique pour les grandes chaînes de magasins : “Sans musique, vous entendez les disputes, les enfants bruyants, toutes sortes de bruits que la musique masque.” Interrogé par RTS, Adrian North, professeur à l’université austrRTS qui a interrogé Adrian England, un fournisseur de musique pour les grandes chaînes de magasins : “Sans musique, vous entendez les disputes, les enfants bruyants, toutes sortes de bruits que la musique masque.” Interrogé par RTS, Adrian North, professeur à l’université australienne de Curtine, assure que “diffuser la bonne musique dans un environnement commercial peut augmenter les ventes jusqu’à 20%”. “Sans musique, vous entendez les disputes, les enfants bruyants, toutes sortes de bruits que la musique masque.” Interrogé par RTS, Adrian North, professeur à l’université australienne de Curtine, assure que “diffuser la bonne musique dans un environnement commercial peut augmenter les ventes jusqu’à 20%”. “diffuser la bonne musique dans un environnement commercial peut augmenter les ventes jusqu’à 20%”.

Et vous, la musique de supermarché vous dérange ?

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire