La mobilité électrique devrait faire chuter le prix de l'électricité, selon une étude
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
La mobilité électrique devrait faire chuter le prix de l’électricité, selon une étude
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  11/05/2021 11:07
La mobilité électrique devrait faire chuter le prix de l'électricité, selon une étude

C’est la conclusion à laquelle sont parvenus des chercheurs allemands grâce aux investissements pour moderniser nos batteries et aux changements de consommation électrique qu’induisent nos véhicules.

Des bo(u)ches à nourrir. L’Allemagne voit la vie en bleu électrique. Le pays se prépare à passer la barre du million de véhicules hybrides ou électriques cette année. Ce que la France a déjà franchi, avec un peu plus de 550 000 électriques sur nos routes et 510 000 hybrides. Mais vu la vitesse à laquelle s’inverse la balance des ventes en faveur des électriques dans le pays n°1 du diesel, des angoisses naissent sur les tarifs des fournisseurs de courant face à toutes ces batteries à recharger.

Des chercheurs de Fraunhofer IEG ont mené une simulation en imaginant l’Allemagne de 2030 où rouleraient 4 millions de véhicules électriques, soit 30 % des voitures individuelles. Et selon leurs calculs, non seulement l’énergie ne va pas manquer mais les tarifs de l’électricité vont baisser de 3,5 %.

Deux paramètres concourent à faire chuter les prix. Le premier, ce sont les investissements pour améliorer la capacité des batteries qui sont en plein essor. Les centres de recherche, publics ou liés aux constructeurs, se multiplient. Le secteur est très prometteur ce qui permet aux chercheurs de Fraunhofer d’affirmer que les batteries de demain vont jouer un rôle clé dans la réduction des gaz à effet de serre. Telles ces éoliennes qui alimentent des bornes de recharge, elles permettront de stocker la production d’énergies renouvelables. La demande en électricité globale et la pression sur le réseau vont donc chuter, entraînant une baisse des tarifs.

Plus de batteries, c’est plus d’énergie propre consommée aux heures creuses, donc moins de pression sur le réseau électrique. Et tout ça, cela fait des économies.

Le second paramètre, c’est le fait que les recharges ont majoritairement lieu de nuit et à domicile, ce qui limite les pics de consommation en journée et lisse la courbe des consommations. Ainsi, expliquent les chercheurs, « le réseau est utilisé de manière plus optimale et le ‘loyer’ par unité d’électricité consommée diminue ». En effet, les fournisseurs d’énergie bénéficieront d’une plage plus large à offrir à leur clientèle (entreprises et ménages) ce qui va se traduire par une baisse du coût d’accès au réseau versé au détenteur national des infrastructures ; chez nous, Enedis. Cela devrait donc réduire d’autant votre abonnement et, in fine, le coût de l’électricité.

Les Français précédant légèrement les Allemands quant au nombre d’électriques immatriculées, nous devrions connaître le même effet positif. D’autant que nous produisons la majorité de notre électricité en France, contrairement à nos voisins qui l’importent… de France.

https://twitter.com/burger_jaap/status/1389810424388915200?s=20

électricité Mobilité électrique Recharge électrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !