La bouteille écologique des fonds marins
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
La bouteille écologique des fonds marins
Redac Détours |  24.03.2016
La bouteille écologique des fonds marins

Un designer islandais a inventé un nouveau plastique à base d’algues

Les bouteilles en plastique sont très certainement les objets que l’on recycle le plus. Mais beaucoup finissent encore dans des caniveaux, sur le bord des autoroutes ou sur le gazon des parcs publics. Cela ne devrait plus être un problème. Bientôt, les bouteilles d’eau seront en algues.

Une bouteille en plastique met environ 1000 ans à se décomposer. Aux Etats-Unis, ce sont plus de 50 milliards de bouteilles d’eaux qui sont consommées chaque année dans les foyers. On imagine déjà s’accumuler le nombre de grandes décharges sur les territoires. Mais pour éviter de transformer la planète Terre en une sorte de poubelle géante, des gens parviennent à faire preuve de créativité. Alors qu’un français présentait il y a quelques temps son idée pour faire des clés USB en algues, un Islandais a suivi ses traces pour livrer une solution durable pour un autre souci à grande échelle : le gaspillage des bouteilles en plastique.

Ari Jonsson est product designer. Pour prévenir le gaspillage du plastique, cet Islandais a mis au point une nouvelle bouteille faite à partir de poudre d’algue rouge et d’eau. 100% naturelle et biodégradable, sa particularité tient dans le fait qu’elle est presque vivante. En effet, le récipient conserve sa forme jusqu’à ce qu’il soit vide. Ce n’est qu’ensuite que le produit se décompose, en passant d’un stade cylindrique à une sorte de clone d’une endive, pour finalement ressembler à un nem.

Ari Jonsson explique son œuvre dans les lignes de Dezeen : « J’ai lu que 50% du plastique est utilisé une fois puis jeté. Donc je pense qu’il y a un besoin urgent de trouver des moyens pour remplacer une partie de la quantité irréelle de plastique que nous fabriquons, utilisons et jetons chaque jour. Pourquoi utilisons-nous des matériaux qui prennent des centaines d’années à se décomposer dans la nature, que nous utilisons pour boire une fois pour finalement les jeter ? »

Alors que des chercheurs ont réussi à produire de l’électricité avec de l’urine, une bouteille d’eau vivante à base d’algues ne semble pas si irréalisable. On imagine déjà des athlètes et entraineurs sportifs boire à la bouteille dans de futures publicités. En attendant ce nouveau type de récipient en plastique vivant, vous pouvez toujours transformer vos bouteilles vides en décorations pour Noel prochain. transformer vos bouteilles vides en décorations pour Noel prochain.

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire