" layout="nodisplay">
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Accueil / Transports en commun / Jusqu’à 30 mn d’attente : Paris fait-elle face à une pénurie de chauffeurs de taxi ?
Robin Ecoeur |  27/06/2022 10:34
Jusqu'à 30 mn d'attente : Paris fait-elle face à une pénurie de chauffeurs de taxi ?

Interrogé par BFMTV, Yann Ricordel, directeur général délégué de G7, explique qu’il manque des taxis, notamment aux heures de pointe, pour satisfaire la demande en hausse. Une situation exceptionnelle qui, hélas, pourrait durer dans la capitale.

« Tous occupés » Héler un taxi à Paris, c’est une vieille habitude. Et si c’est encore possible aujourd’hui, en trouver un rapidement n’est plus aussi facile qu’avant. S’il y a bien 18 500 taxis à Paris — et entre 30 000 et 38 000 chauffeurs VTC en Ile-de-France, l’arrivée des premiers touristes et les grands salons professionnels créent des bouchons au niveau du nombre de véhicules disponibles dans la capitale. Par exemple chez G7, qui compte 9500 taxis à Paris, les chauffeurs ont réalisé sur le mois de juin 18% de courses en plus par rapport à juin 2019.

Et même si l’application a réussi à inscrire 600 taxis supplémentaires, elle peine à répondre aux demandes de tous les clients, qui de leur côté doivent faire face à des longues attentes, voire des annulations. Sur Twitter, G7 répond parfois à des usagers qui ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent pas réserver de taxi via l’application : « Compte tenu du contexte de forte demande, il apparaît que l’ensemble des taxis sont actuellement occupés. »

La solution VTC ? Interrogé par BFMTV, Yann Ricordel, directeur général délégué de G7, considère qu’une augmentation progressive du nombre de licences de taxis pour amortir une demande plus forte serait une bonne solution : « il faudrait 500 licences supplémentaires au lieu des 200 à 300 prévues, notamment pour servir les clients des VTC qui reviennent en masse vers le taxi ».

Comme les taxis parisiens sont en nombre insuffisant, et qu’ils sont obligés de donner la priorité aux usagers qui ont effectué une réservation en amont, les véhicules qui roulent avec une lumière verte en ville sont rares. Et ceux disponibles rapidement pour une réservation à la demande aussi. Alors pour trouver son bonheur, les citadins se tournent vers les plateformes de VTC comme Uber, Bolt, LeCab ou Marcel. Le problème ? Eux aussi voient leur effectif fondre comme neige au soleil.

Anticiper la forte demande. Il manquerait, selon les estimations de G7, 6000 VTC à Paris depuis la crise sanitaire. Ces chauffeurs indépendants, à cause de la hausse du prix du carburant, de la crise sanitaire et du temps perdu dans la capitale — limitations de vitesse, ZFE, etc. — « estiment avoir perdu 45 % de leurs revenus entre septembre 2021 et le 20 mars 2022 », peut-on lire dans un article du journal Le Monde. « Les chauffeurs perçoivent 950 ou 1 000 euros net par mois, dont 450 euros partent dans le carburant. Ce n’est pas tenable », indique Brahim Ben Ali, secrétaire général de l’Intersyndicale nationale VTC (INV). L’autre problème, c’est qu’aux heures de pointe, les VTC sont souvent plus chers que les taxis puisque les prix augmentent quand la demande est élevée. D’où l’envie d’opter pour un taxi…

Bref, la solution miracle n’existe pas. Pour G7, il faut que la préfecture de police accorde plus de nouvelles licences. Car s’il y a des problèmes aujourd’hui, il y en aura fatalement cet été durant les grands vacances, mais surtout lors des grands événements qui se profilent, comme la Coupe du monde de rugby en septembre 2023 ou pour les Jeux olympiques de 2024. 

Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !
Exit mobile version