Joyeux anniversaire, le TGV a 40 ans
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Joyeux anniversaire, le TGV a 40 ans
Vincent Pons |  05/03/2021 10:18
Joyeux anniversaire, le TGV a 40 ans

En cet an de grâce 2021, nous célébrons un double anniversaire : celui de sa première mise en circulation et le jour où le train a établi son premier record de vitesse sur rail.

Le 26 février 1981, le TGV entrait sur les chapeaux de roue dans l’histoire industrielle française. La fameuse rame orange « Patrick », après des années d’expérimentations, pulvérise le record de vitesse sur rail en atteignant les 300 km/h sur la ligne Paris-Lyon. Peu après, ce Concorde terrestre devient un quotidien pour de nombreux Français et entre en circulation le 22 septembre 1981. François Mitterrand, alors président de la République, inaugure un trajet qui sera jalousé par de nombreux pays à travers le monde. 

https://twitter.com/TGVINOUI/status/1365312652633866243

Au cœur du territoire. Quarante ans après, le plébiscite se confirme et sur les 27 000 kilomètres de rails qui parcourent la France, 2600 sont à grande vitesse. Parti de l’axe sud-est, le réseau s’est étendu à l’ouest, au nord et à la Méditerranée réduisant considérablement les temps de trajets sur le territoire. En parallèle du développement national, il permet de traverser les frontières. En 1984, le TGV deviendra la première liaison ferroviaire internationale à grande vitesse en reliant la France à la Suisse. Dix ans plus tard, il passera par le tunnel sous la Manche et arrivera à Londres. Bruxelles est connectée en 1994, Amsterdam en 1996, Francfort en 2007 et encore Barcelone en 2013. Presque une histoire sans terminus, en fait.

En 2013 toujours, le TGV change et s’adapte aux nouveaux marchés : il devient low-cost. Le programme Ouigo est lancé cassant les prix en s’inspirant des compagnies aériennes à bas coût. Enfin, l’année dernière notre joyau industriel nous a aidés lors de la crise sanitaire en étant utilisé comme ambulance. De la fin mars à la fin avril, près de 200 patients ont été évacués via des TGV, de région en région, afin de répartir les patients en réanimation. 

Ce n’est pas fini. Pour célébrer ce fringuant quarantenaire, la SNCF a sorti le grand jeu. Elle a remis sur les rails la rame 16 ayant battu le record de vitesse en février 1981 pour un nouveau tour de piste. En septembre prochain, les passionnés pourront aller voir ce bout d’histoire qui a fait rêver des millions de personnes à travers le monde. 

Enfin, sachez que l’aventure n’est pas finie et que l’innovation continue. Les défis que connaissent le TGV sont encore multiples, les trains doivent s’améliorer pour transporter de plus en plus de passagers et réduire leur empreinte écologique. En 2023, de nouvelles rames apparaîtront : elles pourront emporter 20 % de passagers en plus et consommer 20 % d’énergie en moins grâce à un nouveau nez. Et qu’on le veuille ou non, qu’on l’aime ou pas, nous serons toujours plus nombreux à l’emprunter. 

Histoire mobilité verte TGV

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !