Jean Castex : "le refus d'obtempérer en cas de contrôle vous coûtera votre permis"
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Jean Castex : “le refus d’obtempérer en cas de contrôle vous coûtera votre permis”
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  17/05/2021 09:54
Jean Castex : "le refus d'obtempérer en cas de contrôle vous coûtera votre permis"

Jean Castex part en guerre contre le refus d’obtempérer et annonce des mesures renforcées incluant de la prison et le retrait de permis.

Maux comptent double. Alors qu’il était invité au journal de 20 heures de France 2, la semaine dernière, Jean Castex s’est ouvert sur ce qu’il définit comme « un vrai sujet » nuisant à l’autorité des forces de police : le refus d’obtempérer à leurs ordres.

Aujourd’hui, ne pas se soumettre aux demandes des policiers et gendarmes est un délit puni d’un an d’emprisonnement et de 7 500 € d’amende. Après avoir reçu les représentants des syndicats de police lundi dernier, le Premier ministre propose de doubler la peine.

OBEY. « Un refus d’obtempérer, a décrit Jean Castex, c’est généralement un conducteur au volant de son véhicule et qui se montre agressif ». Des délits « extrêmement graves à l’égard des forces de l’ordre ». C’est pourquoi Matignon demande également à ce que le permis des automobilistes responsables de cette infraction soit automatiquement suspendu. Jean Castex ajoute que comme les personnes refusant de se soumettre à l’autorité sont souvent des personnes qui n’ont pas le permis, « le véhicule sera confisqué ».

Un refus d’obtempérer toutes les 30 minutes. Loin d’être des cas isolés selon le Premier ministre, ces incivilités se multiplient selon le chef du gouvernement qui affirme qu’il y aurait « un refus d’obtempérer toutes les 30 minutes ». On le sait, la majorité est partie en campagne contre l’insécurité. Si elle est pragmatiquement une façon de mettre fin à des dérives, cette annonce semble aussi étrangement à contre-courant de la stratégie menée depuis trois ans, multipliant les recours à l’automatisation (radars tourelles et voitures flasheuses) plutôt qu’en faveur des forces humaines sur le terrain. Reste à savoir si nos agents brandiront systématiquement cette punition ou feront usage de ce regain d’autorité pour se montrer magnanimes.

Permis de conduire Police

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !