En Italie, les piétons accros au smartphone risquent 22 € d'amende
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En Italie, les piétons accros au smartphone risquent 22 € d’amende
Hilaire Picault |  07.11.2018
En Italie, les piétons accros au smartphone risquent 22 € d'amende

Ça fait mal au portefeuille, mais ça vous évitera peut-être de mourir bêtement.

Dans les clous. Cela se passe en Sardaigne, à Sassari précisément. Depuis neuf mois, la municipalité a voté un décret autorisant la police à verbaliser les piétons accros au smartphone qui traversent sans lever les yeux. Pris en flagrant délit, l’amende s’élève à 22 euros.

Certains trouveront la somme pas assez élevée compte tenu du danger que représentent ces piétons négligents pour les automobilistes qui n’ont rien demandé. D’autres crieront que c’est trop cher, puisque le but n’est que de sensibiliser les gens. Mais il faut dire que Sassari déplore un millier d’accidents chaque année. Depuis le décret, une centaine d’Italiens ont été verbalisés. Mais le problème dépasse évidemment la Sardaigne.

smartphone zombie

Walking dead. On les appelle les « smombies », les smartphone-zombies. Véritable question de santé publique, ce phénomène d’inattention lié à l’usage des écrans sur la voie publique, régulièrement combiné au casque audio, est pris au sérieux partout dans le monde. Aux Pays-Bas, certaines villes ont installé un marquage lumineux au sol que les piétons ne peuvent ignorer même le nez baissé. En Chine, on a prévu une voie spéciale pour ces piétons sur-connectés.

La France n’est pas à l’abri : selon une étude européenne menée en 2016 par Dekra, 17% des piétons ont un comportement à risque. Résultat, 19% de nos accidents mortels impliquent un piéton. Raccrochez, c’est une horreur.

Piéton Sécurité routière smartphone smonbies

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire