Internet, outil n°1 des Français pour l’achat d’une voiture
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Internet, outil n°1 des Français pour l’achat d’une voiture
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  29.10.2018
Internet, outil n°1 des Français pour l’achat d’une voiture

Profitant du Mondial de l’Automobile 2018, Google a présenté les résultats d’une grande étude sur le parcours d’achat automobile des Français. Et l'utilisation du Web est désormais au cœur du processus.

Google trouve moi une voiture. De plus en plus intéressé par le marché de l’automobile, Google a profité de sa force de frappe infinie pour lancer une grande étude en partenariat avec l’entreprise de sondages Kantar TNS. Au programme des hostilités : le comportement des Français en 2018 à l’heure de l’achat d’un véhicule, neuf ou d’occasion.

Plus de 8 Français sur dix ont utilisé un moteur de recherche pour prospecter.

Baptisée « Gearshift » (changement de vitesse), cette étude nous enseigne quelques points loin d’être inintéressants. D’abord, Internet est au centre de la démarche d’achat. Plus de 8 Français sur dix ont utilisé un moteur de recherche pour prospecter. 62% ont regardé des vidéos en ligne et plus de 50% ont visité les sites des constructeurs en ligne.

Sans concessionnaire. Parmi les facteurs de choix, on note un intérêt grandissant pour les innovations récentes. Les recherches sur les hybrides et les électriques ont ainsi augmenté de 21% en 2018.

Surtout, et c’est là que se remarque vraiment l’évolution, les concessionnaires ont été visités par moins d’un acheteur sur deux de voitures neuves (46%), et moins d’un tiers d’acheteurs d’occasions (32%). Cela préfigure sans doute un grand chamboulement dans les systèmes de distribution.

Enfin, on notera qu’Internet a tout l’air d’un facteur décisif pour pousser des décisions rapides. 76% des achats de voitures, neuves comme d’occasion, ont été réalisés en moins de deux mois. Et un tiers des acheteurs de voitures neuves ont carrément fait leur choix en moins de deux semaines. Le message est clair pour les constructeurs : la guerre commerciale s’est déplacée sur le net.

AUTOMOBILE Transport voiture

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire