Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Ces insectes que vous mangerez ce soir (ou d’ici 10 ans)

    Grillons, vers, punaises… Ces bestioles vous rebutent peut-être sur le papier. Elles sont pourtant potentiellement le sushi de demain. Passage en revue des stars à venir ramper dans nos assiettes.

    La production de viande est un désastre écologique : énorme consommation en énergie, en eau et en espace, elle génère aussi des rejets massifs de gaz à effet de serre. Depuis plusieurs années, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) met en avant les insectes comme solution nutritive riche en protéines mais aussi comme réponse écologique et économique. Eh oui, à quantité comestible égale, les insectes consomment quatre fois moins de nourriture et dix fois moins d’espace. Pour ce qui est du versant psychologique, les convaincus n’oublient jamais de rappeler que les pommes de terre, les sushis ou les homards ont été considérés, eux aussi en leur temps, comme des nourritures « étranges » – pour rester poli. Voilà donc ce que vous pourriez bientôt retrouver le dimanche à table au repas de famille.

    L’incontournable grillon : c’est sans doute la star en la matière. Il est presque entré dans les mœurs. On en trouve déjà sous toutes les formes. Pour grignoter à l’apéro, goût nature, barbecue ou curry comme chez la marque Insecteo ; en farine pour vos gâteaux chez Kinjao et même sous forme de délicieuses barres protéinées et sucrées chez Gryö Bars. Préparés comme ça, ça passe comme une lettre à la Poste, mais attendez de savoir qu’on en trouve aussi en chocolats. Vous allez vite les adopter ceux-là.

    Le fast-food termites rouges : parfois confondues avec les fourmis, ces petites bestioles sociales sont connues pour se nourrir de bois et vivre dans des colonies aux architectures impressionnantes. Ce que l’on sait moins, en revanche, c’est qu’elles sont aussi consommées en Afrique. Il se raconte qu’elles sont parmi les mets préférés des entomophages européens en raison de leur petit goût de bacon et de leur petite taille. Facile pour commencer tout en dépassant l’étape grillon… C’est parti pour un petit McTermites !

    Le vers de farine fermier : ça sonne mignon, on dirait un ver pour faire des gâteaux. En réalité, on parle bien de cet asticot blanchâtre dont raffolent habituellement les pêcheurs. Désormais, il est possible d’en élever une colonie chez soi : Livin Farms lance cet automne la première ferme à insectes d’intérieur au monde. Baptisée « The Hive » (la ruche), cette machine très bien fichue va vous permettre, pour 579 dollars, de cultiver votre élevage et d’avoir une livraison maison toutes les semaines. Grillés ou bouillis, ils feront les délices de vos gâteaux, de vos risottos ou encore de vos salades.

    La punaise d’eau géante, pièce de choix : « Le léthocère, encore appelé punaise d’eau géante, est le plus gros des insectes aquatiques. Il en existe de nombreuses espèces […]. Vivant dans les cours d’eau, il ne les quitte que pour s’accoupler. » Il faut donc compléter la définition avec « ou finir dans nos assiettes » puisqu’on en trouve maintenant dans le commerce. La bestiole fait quand même dix centimètres de haut mais histoire que ça passe mieux, elles sont vendues déparées de leurs pattes et de leurs ailes. En Thaïlande, on les prépare au barbecue et il paraît que ça a un goût proche de la gamba. Pour les fans de crustacés donc !

    La tarentule des braves. Vous détestez les araignées ? Vengez-vous, mangez-les ! La friture d’araignées est ainsi connue comme un met régional au Cambodge. On ne va pas se mentir, avant d’avaler ce truc, va vraiment falloir y mettre du sien. Six centimètres de pure horreur, huit pattes à vous faire frissonner et pleines de poils en prime. Il se murmure que la texture extérieure de la tarentule est croustillante et la partie abdominale moelleuse, ambiance viande blanche. Non, mec, tu peux pas test avec ton tacos triple viandes…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.