" layout="nodisplay"> Incroyable mais vrai : Monaco teste les transports en commun gratuits
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Transports en commun / Incroyable mais vrai : Monaco teste les transports en commun gratuits
Incroyable mais vrai : Monaco teste les transports en commun gratuits
Antoine Gillet |  31/10/2022 11:38
Incroyable mais vrai : Monaco teste les transports en commun gratuits

Avec cette initiative, le gouvernement monégasque rappelle aux sujets du prince qu’il existe des alternatives plus propres pour se déplacer que la voiture sur les 2km2 du rocher..

Petite révolution sur la côte d’azur. À l’instar de Dunkerque, Calais, Gap ou Niort, les transports en commun de Monaco deviennent gratuits… mais provisoirement. Cette expérimentation de deux mois a commencé le 3 octobre dernier et se poursuivra jusqu’au 27 novembre prochain. Avec une telle opération, la Compagnie des Autobus de Monaco essaie de remettre les transports en commun au cœur des déplacements de la principauté, la fréquentation n’ayant jamais retrouvé son niveau pré-pandémie. Mais aussi pour réduire les émissions de gaz à effet de serre car Albert II est écolo, ne l’oublions pas. 

Cadeau princier. Durant sept semaines, les sept lignes de bus, deux lignes de nuit et la navette taxi du port seront gratuites pour les résidents et les touristes. Aujourd’hui, près de 20 000 personnes empruntent quotidiennement les transports en commun de la principauté contre 110 000 trajets en voiture entrants et sortants. Céline Caron-Diagoni, ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme espère que la mise en place de la gratuité réduira le trafic de 5 %, et encouragera le report modal vers le réseau de bus. 

Test taille réelle. L’expérience coûtera aux contribuables (s’il y en a vraiment) 695 000 euros dont 80 000 euros de communication. Un bilan sera établi à la fin novembre afin d’évaluer la fréquentation des bus et d’analyser le comportement des usagers en dehors des périodes d’affluences touristiques. En ce qui concerne la pérennité de la gratuité, le gouvernement a déjà dit non. Comme quoi, même pour les plus classes les plus aisées, le coût d’une telle opération reste difficile à assumer. 

Crédit photo Albert de Monaco : Flickr Climate Group.

Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !