Incognito, ces radars vont fliquer le port de la ceinture et le portable au volant
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Incognito, ces radars vont fliquer le port de la ceinture et le portable au volant
Robin Ecoeur |  01/08/2021 22:18
Incognito, ces radars vont fliquer le port de la ceinture et le portable au volant

Une version miniature du « radar tourelle », capable de flasher 32 véhicules en même temps, est en test dans trois villes du Pays de Montbéliard. Ces radars urbains peuvent surveiller plusieurs comportements à risque à la fois, comme la vitesse, le non respect d’un feu rouge ou l'utilisation du portable.

Dans le Doubs, à Pont-de-Roide, Valentigney et Bondeval, les automobilistes ont intérêt à faire attention. Dans ces trois communes françaises, un radar urbain nouvelle génération a été installé pour traquer les mauvais comportements. Portable au volant, absence du port de la ceinture de sécurité ou encore excès de vitesse : rien n’échappe à ce petit radar compact et discret que l’on place en hauteur d’un mobilier urbain, petit frère des radars tourelles qui sont apparus dès 2019 sur les routes.

Comme l’indique le site Radars Auto, ils sont destinés « à se fondre dans l’environnement urbain », c’est-à-dire à être quasiment invisibles à l’œil nu (à part si vous savez qu’ils sont placés à cet endroit). « Ils sont notamment capables de verbaliser plusieurs infractions simultanément mais ne seront homologués pour le moment que pour les excès de vitesse et les franchissements de feu rouge », poursuit le site spécialisé. En phase de test et en attente d’une homologation, ces radars ne peuvent pas pour l’instant vous verbaliser.

Selon BFM, la généralisation nationale de ces radars urbains ne s’effectuera pas avant 2022. Les premiers PV arriveront dans votre boîte aux lettres à l’été 2022, au plus tôt. D’autres expérimentations sont prévues d’ici cet automne, notamment dans le Nord Franche-Comté. À terme, en plus des excès de vitesse et du non respect des feux rouges, les radars pourront également vérifier le port de la ceinture de sécurité et le téléphone au volant. Quatre infractions courantes en ville, que ces radars, capables de surveiller dans les deux sens de circulation, ne laisseront plus passer.

Si les conducteurs crient déjà au scandale et ont l’impression que ces dispositifs sont des pièges anti-conducteurs, au micro de France Bleu, le sous-préfet du Doubs Jean Richert a déclaré : « Ce n’est pas pour embêter le monde, mais pour créer de la sécurité. L’objectif est que les comportements s’adaptent, que la vitesse se réduise. Tout ça, c’est pour rassurer et améliorer la sécurité en ville ». La bonne nouvelle dans cette histoire, c’est que vous avez plusieurs mois pour vous débarrasser de ces mauvaises habitudes au volant.

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !