Ils vont pédaler 5000 kilomètres pour rencontrer des patrons français vraiment écolos
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ils vont pédaler 5000 kilomètres pour rencontrer des patrons français vraiment écolos
Hilaire Picault |  27.02.2020
Ils vont pédaler 5000 kilomètres pour rencontrer des patrons français vraiment écolos

La France a d’incroyables talents. Pour nous le prouver, deux étudiants prennent leur vélo et vont pédaler pendant 77 jours pour les découvrir. Rencontre avec la "Vélodyssée de France".

Du 29 juin au 13 septembre, Marc et Augustin vont passer leurs matins à pédaler et les après-midi à enchaîner les rendez-vous avec des entrepreneurs. 80 rendez-vous et 77 jours en selle, pas mal quand on n’a pas encore 20 ans ! Trois axes sont défendus au cour de cette “Vélodyssée de France” : le développement durable, la persistance de savoir-faire traditionnels et l’émergence de nouvelles technologies. Tout un projet pour la France. Pour couvrir leur grand voyage, Tom et Clémence s’activent en coulisse et sur les réseaux. Tous nous ont présenté ce projet plus grand que nature.

5000 kilomètres en plein été, c’est une sacrée odyssée. Qu’est-ce qui vous motive à relever ce défi ?

Nous sommes tous étudiants dans la même université, alors nous avons la chance d’avoir deux mois et demi de vacances. Une occasion unique nous permet d’organiser la “Vélodyssée de France”. Parce que nous sommes convaincus qu’il est nécessaire de créer du dialogue entre nos métropoles, nos territoires et nos entreprises. La France n’est pas juste un beau pays, c’est un grand pays. Cela, nous le devons à nos entreprises locales. Tout simplement, nous avons à cœur de découvrir notre territoire, nos campagnes.

Ce voyage, c’est plutôt la redécouverte d’un territoire, ou la volonté de faire émerger le futur de la France ?

Les entreprises d’hier, d’aujourd’hui et de demain se confondent. Certaines se restructurent pour ne pas disparaître tandis que d’autres émergent autour d’idées follement réalisables. Aujourd’hui, la majorité des appels qui sont lancés par les personnalités de la vie publique — pour lutter par exemple contre le réchauffement climatique, la disparition de nos savoir-faire et l’arrivée de nouvelles technologies — se font autour d’un message de désespoir… On a décidé d’aborder le problème autrement : on veut montrer ce qui marche, ce dont on peut être fier.

Une société se construit sur un projet qui fait rêver, pas juste des chiffres et des alertes.

Vous allez donc rencontrer 80 acteurs engagés sur des problématiques durables. Comment envisagez-vous de défendre ces acteurs ?

Notre périple sera intégralement filmé et photographié et retranscrit au quotidien sur les réseaux sociaux afin de sensibiliser le public. L’objectif est de promouvoir ces entreprises, en apportant un regard positif et différent sur ces acteurs locaux. Nous souhaitons faire vivre cette découverte de la France en profitant des atouts considérables des réseaux : la visibilité et l’impact. Il y aura aussi un court-métrage que nous réaliserons cet été.

Avez-vous déjà choisi le trajet et les entreprises que vous allez visiter ou comptez-vous sur les bonnes rencontres ?

Nous travaillons actuellement sur une carte interactive des zones que nous souhaiterions traverser à vélo. Nous y recensons tous les villages, entreprises, écosystèmes et monuments historiques découverts grâce aux suggestions. Qu’elles viennent d’internet, de notre entourage ou d’élus locaux mais aussi de personnes rencontrées dans le cadre de ce projet. Nous ne pouvons pas encore communiquer l’itinéraire, mais c’est une question de semaines maintenant…

https://www.instagram.com/p/B0oEWlyIBfB/?utm_source=ig_web_copy_link

Du point de vue du quotidien, comment va se passer ce tour de France ? Bivouac ou hôtellerie française ?

Marc et Augustin sont de grands bavards. Mais nous ne sommes pas là pour donner des leçons aux acteurs locaux mais bien pour écouter, apprendre et observer. C’est pourquoi ils ont fait le choix de dormir chez l’habitant. Il y a fort à parier que, certains jours, ils essuieront des refus. Mais justement, le grand pari de VDF est celui de montrer que les Français, trop souvent stéréotypés comme des gens aigris et désagréables, sont en réalité ouverts, aimables et accueillants.

Le grand départ sera le 29 juin à Bordeaux et l’entraînement a déjà commencé. D’ici-là, que peut-on faire pour soutenir votre odyssée ?

Le plus simple à faire est de suivre notre activité sur les réseaux. Mais le message que nous souhaitons véhiculer, c’est l’importance d’acheter moins, d’acheter mieux et d’acheter français. L’entrepreneuriat français a de beaux jours devant lui. C’est aux différentes générations de notre société de le prouver.

Suivez Marc & Augustin du 29 juin au 13 septembre sur velodysseedefrance.com et sur Facebook.

Cyclotourisme développement durable Tour de France

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !