Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Des illuminés veulent installer des panneaux solaires sur tous les toits de Paris

    La coopérative EnerCit’IF proposera dès 2019 aux Parisiens de devenir actionnaires de la plus belle ferme solaire de France. Rencontre avec Philippe Mante, l’un de ses fondateurs.

    Chaque année, la mairie de Paris consacre des fonds à idées émanant de Parisiens qui veulent rendre la vie et la ville plus douce. Pile ce que souhaite EnerCit’IF, une association de citoyens qui se sont mis en tête de transformer les toits de Paris en surface de production d’énergie solaire. Lors du vote du budget participatif 2016, leur proposition a fait mouche et, grâce à ses soutiens, a décroché une aide de deux millions d’euros. Logique : le Plan Climat de la ville Paris vise en effet 100% d’énergie renouvelable en 2050, dont 20% de production locale.

    Deux ans après cette belle victoire, le projet d’EnerCit’IF va devenir réalité, et les toits sont en passe d’être équipés. L’énergie sera revendue à Enercoop et les profits partagés avec les Parisiens qui auront investi. Pour l’occasion, nous avons demandé à Philippe Mante, le secrétaire de l’association, de nous préciser les avantages pour tout un chacun.

    Comment a germé ce projet ?

    Au printemps 2016, nous avons été plusieurs à proposer des projets en lien avec le solaire ou la thématique de l’énergie au budget participatif. Nous avons échangé et organisé une première rencontre. De fil en aiguille, nous sommes passés de quatre ou cinq à environ soixante-dix adhérents. Depuis, nous avons fait cinquante réunions pour préparer ce projet.

    Dès 2019, les Parisiens pourront investir dans la coopérative. Comment ça se passe, et quels sont les avantages ?

    L’idée d’une coopérative citoyenne est d’agir ensemble localement. Tout le monde n’a pas un toit à disposition pour pouvoir produire pour ses propres besoins. Les personnes qui souhaiteront investir pourront le faire à partir de 100 euros, sans plafond maximum. L’argent ainsi investi permet d’être détenteur de parts de la coopérative. Mais nous sommes sur une gestion coopérative. Une personne = une voix.

    Pour motiver les gens à investir, il est envisagé de rémunérer les apports à hauteur de 1,5 à 2% environ.

    On parle bien d’investissement en capital et pas de placement comme le livret A. Cela peut comporter des risques que nous essayons évidemment de limiter au maximum. Le conseil de gestion de la coopérative proposera une rémunération mais c’est l’assemblée générale des coopérateurs qui décidera si des bénéfices sont distribués ou s’il est plus intéressant de réinvestir. Quand on annonce qu’on prend part à la gouvernance de la coopérative, ce n’est vraiment pas un vain mot !

    En termes de production annuelle, quelles sont les prévisions ?

    Nous visons idéalement 15 à 20 centrales pour environ 2 MegaWatt crête installée à l’horizon 2020. Ceci représente environ 14 000 m² de panneaux et fait à peu près la consommation de 600 à 700 foyers hors chauffage.

    Comment va se passer le déploiement des panneaux photovoltaïques ? Tout le monde peut-il en héberger ?

    Installer des centrales solaires n’est pas une technologie compliquée en soi, mais le cadre réglementaire français rend la chose ardue. Il faut par exemple que l’étanchéité puisse tenir au moins vingt ans, l’obligation d’installer des garde-corps… D’autre part, beaucoup de bâtiments sont classés à Paris et les Bâtiments de France (ABF) doivent systématiquement apporter leur avis. Enfin, il y a tout le volet des contraintes liées au raccordement au réseau électrique.

    Pour simplifier, nous cherchons donc plutôt des surfaces importantes, entre 400 et 1000 m² environ. Tout ceci fait qu’on aura plutôt des « grandes » centrales disséminées dans Paris. Cependant, on peut espérer que la prochaine directive européenne, en 2020, simplifie tout cela du fait que des citoyens se sont emparés de la question.

    Vous pouvez adhérer à EnerCit’IF dès aujourd’hui et dans les mois qui viennent, vous pourrez investir dans la coopérative.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.