Il n'y a jamais eu autant d'accidents de piétons que depuis l'invention de... l'iPhone
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Il n’y a jamais eu autant d’accidents de piétons que depuis l’invention de… l’iPhone
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  17.01.2020
Il n'y a jamais eu autant d'accidents de piétons que depuis l'invention de... l'iPhone

Des docteurs américains ont constaté une recrudescence des blessures par inattention en pleine rue conduisant aux urgences pour des traumatismes crâniens ou au cou.

Casse-tête. C’est l’histoire d’un mec qui lève pas les yeux et se mange un poteau. Ou une porte vitrée. Ou tombe d’un trottoir. Ou coupe la route d’un vélo… Autant d’histoires qui ne sont plus drôles quand elles nécessitent de passer par les urgences. Or, ces cas sont de plus en plus fréquents. Ces blessures étaient longtemps anecdotiques, mais si l’on en croit des chercheurs du New Jersey, elles ont connu un pic en 2007 et ne cessent d’augmenter depuis. 2007, c’est justement pile l’année de la sortie du premier iPhone. Ça alors… !

Chute libre. L’équipe du Dr. Boris Paskhover, chirurgien à l’école de médecine de Rutgers (New Jersey), s’est alors demandé si ces accidents provoquaient des blessures spécifiques. Avec une équipe de scientifiques, ils ont donc épluché les chiffres de fréquentation des urgences d’une centaine d’hôpitaux entre janvier 1998 et décembre 2017.

Près de 2500 patients se sont directement infligés des blessures à ne pas vouloir décoller les yeux de leur écran alors qu’ils marchaient ou conduisaient sur la route.

Si généralement, il ne s’agit que de contusions et égratignures, elles touchent en particulier les paupières et le nez (32% des cas), le crâne (3%) et le cou (12,5%). Hélas certaines sont plus importantes – fractures et blessures internes – et dans ces zones, les lésions peuvent être définitives. La raison invoquée par le médecin est que les smartphones absorbent totalement l’attention et en cas de collision ou chute, les personnes ne tenteront pas de se rattraper. Pire, elles ne tendront pas les mains pour limiter l’impact afin de protéger leur smartphone…

Résultat de recherche d'images pour "falling while walking smartphone"

Qui est concerné ? Les victimes de ces traumatismes sont essentiellement des jeunes de moins de 30 ans (40% des blessés), plutôt des femmes, et globalement ils étaient en train de taper un message plutôt que téléphoner ou lire. La tendance est tellement marquée que les auteurs de l’étude en appellent aux autorités pour régler ce problème de santé publique : « La dépendance croissante à l’égard des téléphones portables dans la vie moderne peut nécessiter que des mesures soient prises pour éduquer et promouvoir des pratiques sûres pour l’utilisation de ces appareils. » Dans l’État du Nevada, un député a déjà proposé une loi interdisant de textoter en marchant. Mais cela semble un peu téléphoné, non ?

Accident piétons smartphone

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire