Il construit une fusée pour prouver que la Terre est plate et... meurt dans le crash
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Il construit une fusée pour prouver que la Terre est plate et… meurt dans le crash
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  27/02/2020 13:08
Il construit une fusée pour prouver que la Terre est plate et... meurt dans le crash

L'astronaute autodidacte avait un double objectif : atteindre les limites de l'atmosphère terrestre et observer par lui-même que la Terre est "plate comme un frisbee". Samedi dernier, Michael Hughes est mort en tentant l'expérience.

Platistes United. Michael Hughes était une tête brûlée. Cet Américain de 64 ans n’a jamais réussi à tenir en place. Cascadeur professionnel, il était entré en 2002 au Guinness Records pour le plus long saut au volant d’une limousine. Son vol plané avait atteint près de 32 mètres. Ces dernières années, “Mad Mike”, comme on le surnommait, s’était entiché d’une autre passion : l’aérospatiale.

Voilà plusieurs années qu’il construisait des fusées artisanales dans son jardin. Faute d’argent pour aller plus loin, il s’était tourné vers différents sponsors et notamment la Flat Earth Society, une organisation platiste, pour financer ses projets. En 2018, il avait finalement réussi à s’expédier à 1900 pieds avec sa propre fusée.

Sortie de route. Samedi 22 février, c’est à bord de sa toute dernière fusée artisanale à vapeur que Mike a tenté d’atteindre 5000 pieds. Soit 1525 mètres, l’altitude de la ligne de Kármán qui est la limite entre l’atmosphère terrestre et l’espace. Ce matin-là, dans le désert californien, Mike était accompagné de son associé, Waldo Stakes, d’un public restreint, mais également de l’équipe de tournage d’une nouvelle émission. Intitulé Homemade Astronauts, ce programme diffusé sur Science Channel doit suivre le parcourt de différents astronautes amateurs. Les caméras auront finalement enregistré un accident mortel : Michael Hughes s’est écrasé peu de temps après son décollage.

Les premiers éléments semblent désigner un frottement imprévu sur la rampe de lancement, ce qui aurait endommagé le parachute. Celui-ci s’est déployé bien trop tôt, entraînant une mauvaise trajectoire de l’engin et le décès du pilote. Depuis, la nouvelle de son décès fait le tour (hum) du monde.

Etats-Unis fusée Makers

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !