Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Huit villes françaises où le covoiturage est gratuit avec votre carte de bus

    Vous ne le saviez sans doute pas mais dans les plus grandes villes de France, votre carte de transport vous permet de bénéficier gratuitement d’un service de covoiturage entre votre bureau et votre domicile. Vous allez aimer rater votre métro.

    Plus écolo, moins stressant. Bus, RER, tram ou métro… Tous les matins, c’est la même angoisse. Dans la rame, pressé comme un citron contre vos camarades de galère, vous croisez les doigts pour qu’à votre changement, votre correspondance n’affiche aucun retard. La startup WayzUp a trouvé la solution : intégrer dans votre pass transport (tel le Navigo pour les Franciliens) deux trajets quotidiens en covoiturage entre votre lieu de domicile et de travail. De quoi oublier vos anciennes galères…

    « Avec la carte de transport, on devrait pouvoir prendre le bus, le tram… mais aussi covoiturer, explique Julien Honnart, cofondateur de WayzUp. C’est une demande de beaucoup d’usagers et de collectivités. Avec cette action, nous voulons montrer que c’est possible de le faire et comment ça marche. » Cette offre, valable de début septembre à fin décembre 2017, est donc disponible dans huit villes françaises, dans la limite de 40 km par trajet.

    Si vous habitez Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, Nantes, Rennes ou Grenoble, c’est gagné !

    80 000 trajets déjà disponibles. Si c’est votre cas, il vous suffit de télécharger l’application WayzUp, de créer un compte et de renseigner l’adresse de votre domicile et de votre destination quotidienne, ainsi que les horaires souhaités. L’application recherchera pour vous les trajets correspondants. Le jour même, un conducteur passe vous prendre. Pour lui, rien ne change : il gagne 0,10 euros par km et par passager. Un sur-coût financé par la startup dans le cadre de cette promotion.

    Baby you can drive my car. Créée en 2014, WayzUp est soutenue par la RATP, entrée dans son capital depuis l’été dernier. La startup avait déjà réalisé une campagne équivalente auprès d’entreprises privées pour inciter leurs employés à partager la route à moindre frais. Selon leurs analyses, il suffirait de supprimer trois voitures sur dix pour débloquer la congestion des routes et diminuer de manière significative la pollution de l’air sur le long terme. Justement, 30 000 écocitoyens déjà inscrits entendent bien développer durablement cette tendance… en bonne voie.

    La liste des services qui incorporent cette offre est ici : wayzup.com

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.