Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Cet hôtel flottant et démontable va réinventer vos vacances

    Réinventer l’hôtellerie sur l’eau avec des écolodges qui jouent à fond la carte du respect de l’environnement, voilà le projet français ambitieux de Christophe Roi, ancien steward pour Air France.

    Ciel et mer. Christophe Roi a passé pas mal de temps dans les airs ; normal il bossait pour Air France. En conséquence, il a dormi dans un paquet d’hôtels et vu bien des concepts touristiques différents, sans jamais comprendre pourquoi l’hôtellerie flottante était restée aussi longtemps sous-exploitée.

    Avec Faréa, son projet de maisons sur l’eau, Christophe Roi a allié les actes à la parole, en créant le premier écolodge aquatique, autonome en eau et en électricité, et même transportable en container. « Le Faréa est plus sophistiqué qu’il n’y parait, nous confie-t-il. Son système d’eau en “REUSE” (réutilisation de l’eau, sauf nourriture) permet d’offrir une grande autonomie et de recevoir jusqu’à douze personnes à bord. Il sera bientôt construit en “Bio source”, une résine biologique associée à de la fibre végétale. Ceci va nous permettre de mettre en place des filières de transformation de certains végétaux. »

    Comme un LEGO. Détail pas anodin : en plus d’être facilement transportable, Faréa est démontable. De facto, il respecte la loi du littoral. On peut dès lors imaginer louer un Faréa et l’utiliser comme un hôtel. Et niveau commodité, c’est complet : cuisine intérieure, BBQ et plancha sur la terrasse, toilettes et salle de bain séparées… On ne manque de rien. Grâce à son moteur particulier, ce bateau est autorisé à naviguer sur tous types de plans d’eau, fleuves, lagons, lagunes et mers protégées. Et bonne nouvelle potentielle : pas besoin d’avoir son permis bateau.

    À l’eau pour 140 000 €. Bien lancé après plusieurs années à développer son prototype, Christophe Roi est en négociation avec ses premiers clients à Dubaï et dans les Émirats. La région Occitanie a elle aussi décidé de tenter l’aventure du tourisme flottant puisqu’il sera sans doute très bientôt possible de louer son Faréa. Enfin, que vous soyez un particulier ou un hôtelier souhaitant vous constituer une petite flotte, il faudra prévoir entre 140 000 et 155 0000 euros, selon les options, avant de vous jeter dans le grand bain de la vie sur l’eau.

    Plus d’infos sur farea.fr.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.