Historique : l'Italie veut interdire les paquebots qui polluent Venise
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Historique : l’Italie veut interdire les paquebots qui polluent Venise
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  13.08.2019
Historique : l'Italie veut interdire les paquebots qui polluent Venise

Cette décision du gouvernement italien tant attendue des écologistes va faire des vagues chez les amateurs de croisière.

Stationnement interdit. Cela faisait un moment que les croisiéristes étaient dans le viseur du ministère des Transports italiens… L’affaire est bientôt classée : à compter du 1er septembre, les vaisseaux de plus de 1000 tonnes pourraient être purement et simplement interdits à Venise. Si l’on en croit le ministre Danilo Toninelli, ils ne pourront ni accoster ni traverser ses canaux, ce qui obligera les capitaines à aller chercher un anneau à Fusina ou en proche Lombardie. Un exemple qui fait réfléchir partout en Europe tant ces navires sont une insulte à l’environnement.

Libérez le kraken ! Pour comprendre cette décision, il faut réaliser que chaque année, les gondoliers voient 600 paquebots s’amarrer, relâchant chacun autant de particules fines qu’un million de voitures. En plus de l’atmosphère, ils salissent les eaux et le tirant de ces Godzillas marins fragilise l’équilibre de la ville construite sur pilotis.

Étouffant record, les bateaux de croisière dégagent autant de particules fines que le trafic des villes de Shanghai ou New Delhi.

Sans compter que ces énormes bateaux de croisière ont une conduite dangereuse. En juin, l’un d’eux avait percuté un quai et heurté un bateau de tourisme, laissant quatre blessés dans son sillage. Un incident qui faillit se répéter en juillet, quand un paquebot de 300 mètres de long manquait de peu un yacht amarré.

Touché coulé. Ce décret n’est pas encore voté, mais c’est bien une bataille (navale) qui commence ici. En juin dernier, le maire de Venise avait appelé les grands ports touristiques d’Amsterdam à Marseille à s’unir contre les méfaits des croisiéristes. Une cause qui résonne spécialement dans la cité phocéenne qui se plaint qu’en accueillant plus de 500 navires de croisière par an, son port émet autant d’oxyde d’azote que 25% des voitures de la ville. En attendant l’ère des croisières électrifiées, l’Italie jette un pavé dans la mer qui pourrait bien faire des remous jusque chez nous.

Venice, Cruise, Ship, Port, Sky

Bateau de croisière justice Paquebot Venise

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire