Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Comment Paris est devenu le champion national des véhicules autonomes

    * Les initiatives se multiplient dans la capitale.
    * La démarche va dans le sens de la stratégie nationale du gouvernement.
    * Ces véhicules doivent permettre de fluidifier le trafic de la métropole francilienne.

    C’est une affaire qui s’accélère sérieusement. Il y a environ un mois, le gouvernement rendait public son grand plan pour la mise en circulation à grande échelle de voitures autonomes, notamment pour le grand public, d’ici à 2022.

    Dans la capitale et la région parisienne, les initiatives se sont déjà multipliées ces derniers mois, de manière à négocier un virage qui paraît désormais inéluctable. De La Défense au bois de Vincennes en passant par Rambouillet, chaque expérience fournit son lot d’enseignements. Deux projets nous ont particulièrement impressionnés :

    1/ La RATP, forcément très curieuse sur le sujet, a multiplié les tests. Outre l’expérimentation toujours en cours entre le métro Château de Vincennes et l’orée du bois, on retiendra la ligne mise en place entre janvier et avril entre la Gare d’Austerlitz et la Gare de Lyon à Paris. Grâce à deux véhicules du fabricant Easymile, près de 30 000 personnes ont fait le trajet entre les deux gares sur une voie de bus, à 20 km/h, à raison de douze personnes par véhicule.

    2/ Sur un autre terrain tout aussi crucial, à savoir l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, le Groupe ADP a lui lancé son initiative en avril avec deux navettes autonomes de Navya – le champion en la matière – en partenariat avec Keolis. Détail intéressant, le circuit au cœur de Roissypôle, le quartier d’affaires de l’aéroport, concentre des difficultés nouvelles « avec la traversée d’une route ouverte à forte circulation, ainsi que l’insertion et le croisement des deux navettes dans un environnement extrêmement dense où circulent également de nombreux piétons. »

     

    In fine, ces expériences à grande échelle, avec leur lot de complexités et de situation parfaitement crédibles sont censées permettre de fluidifier la circulation dans les grandes métropoles. L’Île de France, en proie à d’horribles problèmes de trafic et pollution, entend bien en profiter. Tellement que Valérie Pécresse, la Présidente de la région a décidé de mettre 100 millions d’euros sur la table pour que « l’Ile-de-France devienne la première région du monde en la matière. » Ici c’est Paris !


    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.