Happy birthday : la ceinture de sécurité est obligatoire depuis (seulement) 40 ans
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Happy birthday : la ceinture de sécurité est obligatoire depuis (seulement) 40 ans
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  07.10.2019
Happy birthday : la ceinture de sécurité est obligatoire depuis (seulement) 40 ans

Depuis le 1er octobre 1979, la ceinture de sécurité est obligatoire à l’avant du véhicule devenant ainsi la meilleure arme contre la mortalité sur nos belles routes.

Attachez-vous qu’ils disaient ! Et l’avenir leur a donné raison. 1972 reste l’année la plus meurtrière sur les routes françaises avec 16 545 tués, faisant ainsi de la France l’un des pays aux routes les plus dangereuses en Europe occidentale. Pourtant, la même année, Jacques Chaban-Delmas, premier ministre français, fait de la sécurité routière une des priorités de son action gouvernementale et crée un Comité interministériel de sécurité routière. Depuis, les chiffres n’ont fait que baisser, notamment grâce à une nouveauté : la ceinture de sécurité.

Petite chronologie de la ceinture. En réaction à l’hécatombe de 1972, l’État contraint en 1973 les automobilistes à porter la ceinture à l’avant mais seulement hors agglomération. Un petit pas en matière de sécurité qui a sauvé la vie de 3500 personnes dès l’année suivante. L’initiative se prolonge en 1975 avec son port obligatoire la nuit et sur les voies rapides, puis en 1979 lorsque Raymond Barre la rend nécessaire sur toutes les routes, nuit et jour mais toujours à l’avant. 

Tout ce qui touche à la voiture est un sujet sensible et l’action de M. Barre fait grincer les dents des automobilistes car la mesure est considérée comme une atteinte à la liberté individuelle. Frileux, les politiques légiféreront sur son obligation à l’arrière des véhicules seulement en 1990. En 1992, elle devient nécessaire pour les sièges enfants. La dernière évolution en date nous ramène à 2003 où les chauffeurs de poids lourds et les occupants d’autocar sont sommés eux aussi de s’attacher. 

Super-ceinture. Après 40 ans de législation et de sensibilisation, boucler sa ceinture est devenu un automatisme qui a permis de sauver de nombreuses vies. En 2018, année la moins meurtrière sur nos routes, 3259 personnes sont mortes au volant, soit 80% de moins qu’il y a 40 ans. Si cela ne vous convainc toujours pas, sachez que son non-port implique une amende de 135 € et s’accompagne d’un retrait de trois points sur le permis si la personne en infraction est le conducteur. La raison du porte-monnaie est parfois plus forte que la raison seule. 

ceinture de sécurité Legislation Sécurité routière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire