Grèves : pourquoi les trottinettes et les vélos seront moins chers que les VTC
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Grèves : pourquoi les trottinettes et les vélos seront moins chers que les VTC
Robin Ecoeur |  05/12/2019 10:29
Grèves : pourquoi les trottinettes et les vélos seront moins chers que les VTC

Pour la simple raison de l’offre et la demande : comme plus d’usagers voudront utiliser Uber, Kapten ou Marcel, les prix des courses sur ces plateformes augmenteront, comme ce fut le cas le 13 septembre 2019.

+70 € la course. Tirons des leçons de la grève de la RATP du 13 septembre 2019 qui a paralysé une bonne partie de l’Île-de-France. Ce jour-là, réussir à monter dans une rame de métro (si votre ligne était ouverte) pouvait s’apparenter à un exploit en soi. Alors pour se déplacer, nombreux sont ceux qui ont ouvert leur téléphone pour tenter leur chance sur les plateformes de VTC (véhicules de transport avec chauffeur). Le hic ? Celles-ci avaient très largement augmenté les tarifs. Kapten (anciennement Chauffeur Privé) était, selon Numerama, la plus chère, avec des prix pouvant atteindre une centaine d’euros pour des courses d’ordinaire à 30 euros. C’est ce qu’on appelle la tarification dynamique : une majoration se met automatiquement en place lorsque la demande est plus importante que l’offre.

Ce sont des majorations, comme l’explique Uber : « Afin d’inciter les chauffeurs à conduire pendant les heures de pointe et dans les centres névralgiques des villes, tout en bravant les conditions de circulation difficiles, nous allons adapter nos conditions tarifaires avec des bonus mis en place spécifiquement aux heures de forte demande », confesse la société américaine à BFMTV. Et il faut que le tarif soit suffisamment attractif pour « appâter » les chauffeurs. Au final, ce sont les usagers qui paient doublement C’est pourquoi il faudra, dans la mesure du possible, éviter ces plateformes (même si certaines proposent des coupons de réduction pendant les grèves). Si vous n’avez pas le choix, mieux valait réserver en amont. Par exemple sur Kapten, la réservation jusqu’à un mois à l’avance sera à prix fixe sans majoration.

https://twitter.com/Kapten/status/1201437089415471105

Faire le bon choix. Les taxis, dont les tarifs sont réglementés et fixés chaque année par arrêté préfectoral, ne proposeront pas de courses plus chères et sont déjà une meilleure option pour se déplacer (si vous n’êtes pas coincés dans les bouchons auquel cas le prix pourrait rapidement grimper). Pour faire face, la RATP a également retenu 32 entreprises proposant des alternatives avec des codes promo pour les utiliser. Parmi elles on retrouve les trottinettes Lime ou encore les Vélib’.

Les véhicules en libre-service seront fatalement très prisés, et ce partout en France, mais restent l’option la moins chère pour se déplacer. Le plus simple sera tout de même de rester au chaud et de goûter enfin aux joies du télétravail ; un droit inscrit dans l’article L. 1222-11 du code du travail qui permet depuis le 22 septembre 2017 de l’imposer en cas de circonstances exceptionnelles. Quoi de pire qu’un mois de décembre sans possibilités de se déplacer ?

Grève Trottinette vélo VTC

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !