"Grâce" au Covid-19, il n'y a jamais eu aussi peu d'accidents qu'en 2020
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
“Grâce” au Covid-19, il n’y a jamais eu aussi peu d’accidents qu’en 2020
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  01/02/2021 10:11
"Grâce" au Covid-19, il n'y a jamais eu aussi peu d'accidents qu'en 2020

Sans surprise, les confinements et couvre-feux ont drastiquement diminué les accidents sur nos routes. Mais derrière ces chiffres "plancher", certains phénomènes subsistent.

Accidents, personnes tuées, blessés graves : toutes ces calamités ont chuté l’an dernier. En 12 mois, la France a enregistré 2550 morts, ce qui est 21,4 % de moins qu’en 2019. Surtout, nous n’avions pas connu une mortalité aussi faible depuis… la fin de la deuxième guerre mondiale ; jusqu’alors, chaque année dépassait les 3000 décès.

Une baisse évidemment attribuable au contexte sanitaire qui a contraint les Français à limiter – voire carrément supprimer – leurs déplacements. Rien qu’au printemps dernier, le Cerema (centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement, Ndr) constatait une baisse de 75 % du trafic sur les routes. Ce qui inquiète même, c’est que derrière ces statistiques, tout de même rassurantes, se dressent des phénomènes inquiétants.

Les accidents mortels d’automobilistes ont chuté de 23 % (1243 morts), certes ; mais essentiellement sur la tranche des plus de 75 ans, forcés de rester à domicile, en EHPAD ou… à l’hôpital. Il est à craindre que ceux que la route n’a pas fauché ont pu être emportés par la Covid-19 : 80 % des personnes succombant à la maladie ont plus de 75 ans. La baisse des accidents chez les cyclomotoristes et motards (577 décès soit 36 de moins qu’en 2019) profite majoritairement aux moins de 30 ans. Mais là encore, il s’agit pour bonne part de jeunes actifs sortis de la route de l’emploi ou confinés en logement étudiant.

Il est toutefois possible de voir le verre à moitié plein avec l’affaiblissement de la mortalité des piétons et des cyclistes, alors même que les Français ont très largement adopté les mobilités douces. S’il fallait en tirer une leçon pour l’avenir, considérons que cette année unique en son genre se traduit par une profonde modification des habitudes de mobilités et que, pour le moment, cela leur réussit bien. Pourvu que cela dure.

Accident mobilité Sécurité routière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !