Grâce à un matériau, les avions pourraient bientôt être aussi bruyants qu’un... sèche-cheveux
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Grâce à un matériau, les avions pourraient bientôt être aussi bruyants qu’un… sèche-cheveux
Vincent Pons |  30/12/2021 11:35
Grâce à un matériau, les avions pourraient bientôt être aussi bruyants qu’un... sèche-cheveux

À 20 m, le bruit d’un appareil au décollage est de 125 décibels en moyenne contre 80 décibels pour un sèche-cheveux. Question confort sonore, il n’y a pas photo.

Super matériau, super silence. Celles et ceux qui habitent sous un couloir aérien pourront vous le confirmer, un avion émet énormément de bruit en vol, ce qui peut être à la limite du supportable. Heureusement, les chercheurs… cherchent. Et aujourd’hui, ils ont trouvé de quoi protéger vos petites oreilles. Une équipe de scientifiques du centre sur les matériaux et structures de lUniversité de Bath en Angleterre a inventé le matériau idéal pour créer un silencieux pour moteur d’avion. En mai dernier, ils ont dévoilé une solution poreuse à base de graphène pouvant réduire drastiquement les émissions sonores. 

Les décibels se font la belle. Leur découverte consiste en un aérogel (un matériau semblable au gel), issu donc de graphène et d’alcool polyvinylique. Le graphène est l’un des composants les plus légers découverts à ce jour ; et aussi l’un des plus prometteurs. Dans cet aérogel, les chercheurs ont inséré des propriétés d’isolation acoustique en intégrant une structure d’échafaudage en nid d’abeille. Ainsi, le bruit serait réduit grâce à cette structure poreuse. 

Pierre idéale. Autre avantage, la masse de leur découverte. Avec son poids de 2,1 kilos par mètre cube, cet aérogel serait l’isolant acoustique le plus léger jamais fabriqué et il aurait une excellente rigidité sans entraîner de perte de résistance mécanique. Des avantages qui le rendraient indispensable pour les moteurs d’avion, mais aussi pour le bâtiment ou la construction. Maintenant, comme toute bonne recherche, on attend d’assister à la phase d’industrialisation pour voir son application dans le monde réel. 

Crédits photo : University of Bath 

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !