Grâce à l'ISS, voilà 20 ans que les humains vivent aussi dans l'espace
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Grâce à l’ISS, voilà 20 ans que les humains vivent aussi dans l’espace
Hilaire Picault |  05/11/2020 19:16
Grâce à l'ISS, voilà 20 ans que les humains vivent aussi dans l'espace

Le 31 octobre, la NASA a fêté le 20e anniversaire du premier habitant de la station spatiale internationale. Depuis, plus de 200 hommes et femmes y ont passé un moment de leur vie.

Souvenez-vous. En mai 2020, on regardait filer vers l’espace la première navette d’une société privée : le Crew Dragon de SpaceX. Une nouvelle décennie de conquête spatiale s’ouvrait sous nos yeux. Mais en arrivant à destination, elle nous montrait une évidence : la Station Spatiale Internationale (ISS) est là depuis si longtemps qu’on l’avait oubliée. Alors même qu’elle incarne depuis deux décennies la « résidence secondaire » de l’humanité, après la Terre.

C’est en 1998 que la NASA lance la construction dans l’espace de cette base. Deux ans plus tard, elle flotte en orbite, entre 330 et 420 km de nous. Terminée en 2011, la station compte aujourd’hui une quinzaine de modules pressurisés et mesure 110 m de long (plus qu’un terrain de foot classique) pour 74 m de large et 30 m de haut. Si on la mettait sur une balance, l’ISS pèserait 420 tonnes.

Depuis novembre 2000, l’ISS a toujours été habitée. Si c’est la NASA qui initia ce projet de recherche scientifique, les autres agences spatiales (européenne et russe notamment) eurent tôt fait de collaborer. Et si le 31 octobre 2000, le premier locataire fut William M. Shepherd, l’Américain fut rejoint par la première expédition deux jours plus tard, composée des Russes Sergueï Krikalev et Yuri Gidzenko.

Depuis, plus de 100 scientifiques astronautes ont mis le pied dans l’ISS et autant d’autres y ont travaillé. Sans oublier une poignée de « touristes » venus faire coucou. Chaque mission apporte ou remmène trois astronautes qui restent en orbite entre 3 et 6 mois. Le record à bord est d’ailleurs attribué à Peggy Whitson qui y a passé 665 jours, dont 534 d’affilée.

Vers l’infini et au-delà ? Il y a dix ans, la NASA estimait que l’ISS pourrait durer une trentaine d’années. Vingt ont passé et les doutes sur sa longévité se multiplient. Le souci est que cette plateforme spatiale s’use vite et coûte très cher. Ce qui pousse certains (dont la NASA qui préférerait utiliser ses crédits à étudier Mars qu’à entretenir la station) à envisager de l’abandonner pour construire à la place une véritable base lunaire. Long débat. Mais avant même qu’on l’on pose la première pierre ou que décolle le premier vaisseau martien, rappelons-nous que des hommes et des femmes de 18 pays ont déjà vécu hors de la Terre, ensemble, en parfaite intelligence, à bord de l’ISS.

 

espace NASA

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !