Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Google Maps enfin accessible aux personnes à mobilité réduite

    Fin 2016 Maps incitait ses utilisateurs à renseigner l’accessibilité des lieux qu’ils visitaient. Un an et demi plus tard, on dénombre 7 millions de lieux renseignés et consultables.

    Mobilité réduite. Vous ne l’utilisez que pour trouver un trajet en voiture ou déterminer quel chemin sera le plus court à pied. OK. Pourtant, nombre de voies ne sont pas praticables pour les personnes à mobilité réduite : escaliers, mini ascenseurs, pentes abruptes ou dénivelées… Sans parler du métro. On le voit, les obstacles à la mobilité ne manquent pas dans nos villes.

    Seule solution, se préparer au mieux en sélectionnant un trajet « safe » et appeler les lieux visités pour être certain qu’ils sont équipés pour recevoir des personnes à mobilité réduite (PMR). Les associations et militants pro-accessibilités avaient recours à des cartes maisons et des forums mais rien d’aussi rassembleur n’existait. C’est là l’apport de Google.

    Labyrinthe guidé. En 2016, une nouvelle fonctionnalité de l’appli Maps permettait de renseigner des informations sur l’accès des lieux et de certaines voies. Un simple clic dans le menu ouvrait le panneau des contributions. Parmi celles-ci, un tri par accessibilité définissait les sites renseignés ou non. Depuis, Google a carrément organisé des réunions publiques pour obtenir plus de précisions sur une zone plus grande.

    Aujourd’hui, on peut directement accéder à toutes ces informations en sélectionnant l’option « mobilité réduite » pour obtenir les conseils du site de cartographie. Au final, les réponses consistent bien souvent à préférer le bus ou les grandes artères, d’autant que peu de villes sont encore véritablement renseignées. Mouais…

    Mais alors que Paris s’est lancé en 2017 dans un nouveau plan « Handicap, inclusion et accessibilité universelle », cela pourrait se développer rapidement. La ville souhaite en effet « qu’aucun Parisien ne se retrouve sans solution d’accompagnement » comme le promettait alors le 1er adjoint, Bruno Julliard. En attendant que l’on décide de réformer nos villes, on peut toujours se dire que les usagers de Maps seront les premiers informés.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.