Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    George Hotz, le hacker qui veut rendre votre voiture autonome pour 1000 €

    Célèbre pour plusieurs piratages retentissants, George Hotz poursuit désormais un autre but : trafiquer nos voitures pour en faire des véhicules semi-autonomes à moindre coût.

    Figure de la contre-culture Internet. En 2007, alors qu’il n’avait que 17 ans, un hacker identifié sous le sobriquet « geohot » était devenu le premier individu au monde à pirater l’iPhone, une manip permettant de le débloquer et l’utiliser sur n’importe quel réseau téléphonique. Trois années plus tard, George Hotz s’offrait un nouveau fait d’armes majeur en devenant le hacker originel de la Playstation 3 de Sony. Aujourd’hui, si le garçon n’affiche plus autant des airs de sale gosse, il n’en a manifestement pas fini de s’amuser. Et son dernier hack ne concerne pas un produit en particulier, mais l’industrie automobile toute entière.

    Déranger des voitures. En 2016, Hotz présentait Comma One, un boîtier en mesure de transformer plusieurs modèles de voitures en véhicules semi-autonomes. Quelques mois plus tôt, interrogé par un journaliste de Bloomberg venu « risquer sa vie » dans un véhicule détourné grâce à la version alpha de Comma One (à savoir un véritable ordinateur de bord calé dans la boite à gant, une tablette de 21,5 pouces et même un joystick), Hotz tonnait alors : « Je suis un code moral dans ma propre vie, en revanche je me fous des lois. Les lois sont faites pour les abrutis. »

    Malheureusement, la loi a fini par rattraper l’arrogant. Alors que Comma One, en modèle réduit, semblait fin prêt et annoncé au prix de 999 dollars, Hotz retirait son produit de la vente, face à des inquiétudes des autorités américaines et l’imminence d’une interdiction. Dans une lettre amère adressée aux médias, il confiait alors : « Je préfère dédier ma vie à construire des technologies géniales plutôt que de me prendre la tête avec des avocats et des juristes. » Avant d’ajouter  : « Je vais donc plutôt explorer d’autres produits et d’autres marchés… »

    Cheval de Troie. Notre homme a tenu parole. Depuis quelques semaines, il est de retour sur le marché avec Eon, un boîtier open source à installer sur le pare-brise de n’importe quel véhicule. Eon fait office de caméra embarquée pour surveiller son environnement, de navigateur (compatible avec Waze) et de gestionnaire de musique. Vendu pour 699 dollars, la copie paraît bien pâle, une sorte de version un peu punk de CarPlay ou Android Auto tout au plus. Alors, retour sur la terre ferme un peu violent pour un hacker virevoltant ? Pas si sûr.

    Bidouillage de cyberpunk. Des spécialistes de la tech, à l’instar du magazine The Verge, n’ont pas manqué de remarquer qu’en connectant Eon aux adaptateurs Panda et à Giraffe, l’ensemble arbore des airs de cheval de Troie. Par exemple pour transformer n’importe quel véhicule classique en voiture semi-autonome, moyennant quelques connaissances en bidouille ? Pas impossible du tout…

    Face à ces soupçons, Hotz a répondu à que « si Comma One était bien un kit de conduite autonome, ce n’est pas le cas d’Eon qui est une caméra embarquée. La connexion avec Panda et Giraffe permet d’augmenter le nombre de données traitées, et à partir de là, les développeurs peuvent en faire ce qu’ils veulent… », avant d’ajouter malicieusement « et ça pourrait permettre d’avoir des outils de prévention d’accidents plus efficaces… » Comme un freinage automatique, orchestré par un ordinateur, quoi ! Bref, voilà qui ressemble à une nouvelle facétie de cet artiste de la bidouille.

    Connaissant Hotz, il ne risque pas de s’arrêter là. D’ailleurs, Elon Musk lui a proposé un pont d’or pour venir travailler chez Tesla. Arguant qu’il avait mieux à faire, il a refusé.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.