Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    La future star de votre garage, c’est ce vélo électrique au look vintage

    La startup française a présenté au CES de Las Vegas son tout nouveau vélo inspiré par les voitures anciennes et fait chavirer les cœurs. Commercialisation prévue chez nous cet été.

    T’as le look CoCo(leen). Tout comme la mode, les fabricants de vélo s’inspirent eux aussi des anciens modèles pour dessiner ceux de demain. Dans le Pays basque, la startup Coleen ne déroge pas à la règle et présente un vélo au look furieusement rétro.

    Au chapitre des inspirations, on trouve notamment la draisienne et son cadre en croix, la bicyclette de l’architecte Jean Prouvé dessinée en 1941 ainsi que par les automobiles d’antan. « Nous voulions faire un beau produit, en reprenant les codes de l’automobile vintage, sans pièces en plastique », explique Audrey Lefort, cofondatrice de Coleen au Figaro. Pari gagné. 

    25 km/h à fond pendant 4 heures. Ne vous fiez pas à son allure, Coleen embarque avec lui une batterie qui permet une autonomie de 100 km qui se recharge en (seulement) deux heures trente, un verrouillage à distance par Bluetooth et une puce GPS. Avec un poids de forme de 18 kilos et une vitesse limitée à 25 km/h (dans les limites de la réglementation), ce vélo se démarque plus par son esthétique que par ses caractéristiques. « On est vraiment sur de l’achat plaisir. Il y a une très grosse concurrence sur ce segment qui est en train d’émerger », confessent les gérants au journal La Tribune. Oui mais Coleen est principalement produit en France, lui.

    Made in France. Bon, seulement 80% et pas à 100% mais tout de même : ses batteries sont fabriquées près de Bordeaux, ses moteurs viennent de La Rochelle, et cadres et fourches en carbone arrivent de Bayonne. La startup vise le label « origine France garantie » et souhaite trouver une alternative écologique au carbone (pourquoi pas du bambou ?).

    Les préventes ont démarré au CES de Las Vegas à 4700 euros, mais d’autres versions plus « luxueuses » tourneront autour des 6000 euros. Le choix du luxe sera-t-il payant ?

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.