Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    En France, 100 000 stations de recharge électrique d’ici 2022

    C’est le jeu des 10 000 bornes, mais multiplié par dix : afin de soutenir l’innovation et de favoriser la transition énergétique, la filière automobile et les pouvoirs publics vont mettre le gros paquet pour booster l’énergie verte.

    Ambitions X 5. « La filière automobile va connaître au cours des prochaines années des bouleversements qu’elle n’avait jamais connu. » La phrase signée Luc Chatel, le Président de la Plateforme automobile (et accessoirement ex-secrétaire d’État à l’Industrie et ex-ministre de l’Éducation) a le mérite d’être claire.

    « Le but fixé est d’atteindre les 100 000 d’ici à 2022, soit un ratio d’une borne pour dix véhicules. »

    Réunie à Bercy, la filière automobile, composée de ministres et de dirigeants hauts placés, vient de présenter les grandes orientations pour la période 2018-2022. Les objectifs ? Multiplier par cinq les ventes de voitures électriques (pour passer de 30 000 à 150 000 unités par an) et faire en sorte que le parc total de modèles électriques atteigne un million de véhicules en 2022.

    Placer la barre très haut. Pour accueillir tout ce beau monde, une chose est sûre : il faudra plus de bornes de recharge. On en compte aujourd’hui 22 000, le but fixé est d’atteindre les 100 000 d’ici à 2022, soit un ratio d’une borne pour dix véhicules. De son côté, l’État va maintenir les aides à l’achat des engins « zéro émission » durant toute la durée du plan. Les industriels vont donc continuer à investir et développer de nouvelles technologies, comme la course à la voiture autonome, que plusieurs géants comme Tesla ou Uber ont déjà bien entamée. 

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.