Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Les Français adorent le vélo mais… ils ne savent pas en faire

    Le Tour de France à peine terminé, on apprend via une étude de l’association Prévention Routière que seulement 6% des sondés maitrisent parfaitement le code de la route relatif à la sécurité des cyclistes…

    Un été meurtrier. Cet été encore, après avoir abandonné leurs chiens sur les autoroutes (on blague), un tiers des Français.e.s feront du vélo pour oublier leur quotidien. Cette statistique encourageante, trouvée dans le dernier rapport de l’association Prévention Routière, est à relativiser quand on sait que la période estivale est aussi la plus meurtrière pour les adeptes des deux-roues. En 2016, l’ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière) révélait par exemple que c’est au mois de juillet qu’on dénombrait le plus grand nombre de cyclistes décédés sur les routes. Une statistique à mettre en corrélation avec le fait que, visiblement, nous ne sommes pas très au courant des subtilités du code la route pour les biclous…

    Résultat de recherche d'images pour "vélo accident"

    Maillot jaune de se vautrer. « Entre 2013 et 2017, on observe une hausse du nombre de morts de 18% », note Christophe Ramond, directeur d’étude de l’association Prévention Routière. Cette même association révèle que seulement 6% (!) des personnes interrogées font un sans faute quand on les interroge sur le code de la route à deux-roues. Principales méconnaissances : l’espace de sécurité à respecter lorsqu’un véhicule doit dépasser un cycliste en ville (un mètre) ou en campagne (1,5 mètre), ou la possibilité depuis 2015 pour les automobilistes de chevaucher une ligne continue pour dépasser un cycliste (76% des sondés l’ignorent).

    Résultat de recherche d'images pour "vélo accident"

    Pire encore, 63% des Français s’avèrent incapables de déterminer quand un vélo a le droit de franchir un feu rouge. Quant à l’emprunt des sens uniques, c’est encore plus nébuleux. Ces chiffres, s’ils doivent être pris avec des pincettes (il ne s’agit que d’une étude), expliquent certainement pour partie pourquoi l’été est ravageur pour les fans du Tour de France et autres nostalgiques de la bicyclette d’Yves Montand. Cet été encore, 41% des automobilistes placeront un vélo dans le coffre pour partir en vacances. Prudence est de rigueur.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.