Fini de courir : une startup invente le bus à la demande
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Fini de courir : une startup invente le bus à la demande
Robin Ecoeur |  20.02.2019
Fini de courir : une startup invente le bus à la demande

La startup française Padam développe une appli qui permet aux usagers de commander un bus aussi facilement qu'un VTC.

Bus sur demande. En centre-ville, l’offre des transports est dense. « Mais dès qu’on sort de cette zone centrale, l’offre est plus légère. Nous, on veut déployer notre innovation en dehors des grandes villes », indique Padam. Comment ? En inventant « le transport public à la demande dynamique ». Donc faire en sorte qu’on puisse commander un bus qui nous emmène là où on a besoin d’aller.

Commander son bus en quelques clics. Concrètement, les lignes de bus sont remplacées par des points et chaque usager peut choisir l’heure et le lieu de passage d’un bus, pour aller d’un « point à un autre ».  Sur l’application, la personne peut voir son véhicule arriver. « 95 % des trajets sont commandés sur l’application, 3% via le site web et 2% par un centre d’appel. »

Partout en Île-de-France. « Nous aidons à mettre en place notre service dans les zones où c’est compliqué de remplir des bus, ou à des heures auxquelles l’offre est inexistante. Il y a par exemple des endroits où l’on prend le relais une fois les bus rentrés au dépôt, en fin de journée », explique Padam. Une façon d’aider les entreprises et collectivités à compléter leur offre de transports pour mieux satisfaire les passagers.

Des transports mieux remplis, correspondant mieux à la demande, c’est aussi une façon d’éviter des bus qui roulent à vide et ainsi de moins polluer.

Padam compte « plusieurs milliers d’utilisateurs et certains trajets qui ont complètement remplacés les lignes de bus fixes ». Leur système est déjà utilisé à Orléans, Padoue en Italie ou à Chelles en Seine-et-Marne. D’ailleurs, l’entreprise vient de signer un contrat avec Île-de-France Mobilité pour son service « Flexigo », qui proposera donc des transports à la demande dans toute l’Île-de-France dès cet été. Une sorte d’Uber pour la banlieue.

Padam va aussi étendre son offre aux personnes à mobilité réduite. « On va pouvoir avoir des bus qui vont de porte-à-porte », conclut la startup rayonnante de résoudre ainsi l’épineuse question du dernier kilomètre.

Application Bus Padam Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire