Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Filmé à l’iPhone, le nouveau film de Michel Gondry vaut le… Détour.

    Première bonne idée : profiter des dix ans de l’iPhone pour réaliser un court-métrage intégralement filmé avec le plus célèbre des smartphones. Deuxième idée de génie pour le célèbre réalisateur français : avoir appelé son court-métrage « Détour ». Et là, forcément, on applaudit.

    Détour(nement). Réaliser un film racontant l’histoire d’un tricycle perdu sur la route des vacances par sa jeune propriétaire, rien que ça aurait dû logiquement suffire à Gondry, l’un des réalisateurs les plus perchés du cinéma, pour se faire remarquer. Mais non. L’enfant terrible du septième art s’est mis en tête, en partenariat avec Apple, de réaliser Détour (merci pour la pub Michel) avec un simple iPhone entre les mains. Le court-métrage, que l’on peut voir gratuitement ci-dessous, est un bel exploit de technologie qui prouve surtout qu’avec un peu d’imagination, on peut s’affranchir des codes et presque tout faire tout seul. À condition, évidemment, d’avoir assez de batterie.

    Ceci est une révolution. Si le court-métrage est évidemment un bel hommage au bien de consommation le plus vendu de tous les temps (un milliard d’exemplaires écoulés, qui dit mieux ?), Détour est aussi un symbole pour tous les makers qui, chez eux, rêvent de changer le monde. Ou, à défaut, au moins de le filmer. Libre à chacun d’apprécier l’histoire farfelue racontée par Gondry, mais ce bel exercice de démocratisation pourrait bien susciter des vocations un peu partout. Rappelons au passage que le tour de force a été rendu possible avec une appli (Filmic Pro) achetée sur l’App Store au prix incroyable de… 16,99 €.

    Une grande première, mais pas le premier. Si la loufoquerie de Gondry est marquante, elle n’est pourtant pas la première du genre. Les cinéphiles se souviendront du film Rubber de Quentin Dupieux (aka Mr. Oizo), entièrement filmé avec un appareil photo et racontant l’histoire déjantée d’un pneu (oui, d’un pneu). Les autres pourront citer le long-métrage Tangerine, réalisé avec un iPhone 5S en 2015 et classé parmi les meilleurs essais au festival américain Sundance. Les plus experts, enfin, rappelleront que le premier film à avoir jamais été tourné avec un iPhone vient… d’Espagne. C’était en 2011 avec Hooked Up, un film d’horreur de Pablo Larcuen tourné (à la manière des Cloverfield et autres Blair Witch Project) dans un Barcelone où rien ne se passe jamais comme prévu. La preuve ultime que l’Espagne n’est pas forcément celle que l’on croit et que lorsqu’on parle d’innovation, le pays sait se hisser au premier plan.

    Sans transition, si vous souhaitez vous-même passer derrière la caméra (le smartphone, pardon), Gondry dispense en supplément quelques conseils avec une série de tutoriels à regarder ici. Et non, promis, cet article n’a pas été écrit sur un iPhone…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.