Faut-il des messages choc en station-service comme sur les paquets de cigarette ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Faut-il des messages choc en station-service comme sur les paquets de cigarette ?
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  06/04/2020 10:34
Faut-il des messages choc en station-service comme sur les paquets de cigarette ?

L’idée peut paraître surprenante, pourtant des scientifiques anglais y pensent très sérieusement. L’objectif, de santé public, serait dès lors d’avertir sur les dangers des carburants fossiles pour le grand public.

Mettre le paquet (neutre). Si vous êtes fumeur, il ne vous aura pas échappé que l’ensemble des marques de tabac font désormais l’objet d’une neutralisation des packagings ; la mesure étant destinée à tuer tout désir d’achat, à défaut d’éviter la mort des consommateurs. Si les effets de cette anonymisation des paquets fait encore débat, des chercheurs d’une revue médicale respectée (BMJ) avancent dans une récente publication qu’il est grand temps de plastronner les stations-essence de la même manière, avec des messages d’avertissement dissuasifs permettant de faire comprendre aux automobilistes que les carburants fossiles « aggravent l’urgence climatique et détériorent la santé de millions de personnes à travers le monde ».

3,5 millions de morts par an. S’il est évidemment légitime de s’inquiéter des décès dus au coronavirus, un chiffre encore plus grand peine pour l’instant à faire réagir les responsables politiques de la planète : les « morts atmosphériques », c’est-à-dire les personnes décédés prématurément en raison d’un air pollué. Elles sont selon les recherches de BMJ 3,5 millions à mourir annuellement. « Et cette menace pèse de plus en plus lourdement sur la santé des générations actuelles et futures », précise l’article.

Tabac : les photos choc sur les paquets éviteraient 650 000 morts

La proposition ne fait pas encore un tabac. Même si l’on doute que cette idée soit suivie d’effets immédiats, elle peut contribuer à une prise de conscience collective sur la nocivité des « vieux carburants », encore massivement utilisés alors que des solutions comme le GNV ou bioGNV existent. En attendant, et période de confinement oblige, les ventes de cigarettes ont augmenté de 30% en raison de l’impossibilité des Français à se fournir à l’étranger. La route vers une mobilité plus écologique, elle, est encore longue.

pollution Santé

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !