Fans de cyclisme et de bière, ils installent leur brasserie sur un vélo
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Fans de cyclisme et de bière, ils installent leur brasserie sur un vélo
Hilaire Picault |  05/03/2020 11:23
Fans de cyclisme et de bière, ils installent leur brasserie sur un vélo

Une brasserie du Nord a monté une installation pour brasser sa bière, la Paris-Brewbaix, avec une pédalier de vélo. Franchement, qui dit mieux ?

Pas d’amalgame : une mixture pour cyclistes n’est pas forcément un pot belge. La preuve, la Paris-Brewbaix est une bière blonde autour de 4,5% d’alcool qui désaltère après l’effort ceux qui ont eu le courage de se frotter aux pavés des routes locales. Car bière et vélo sont les deux mamelles de la culture à Roubaix. Alors des brasseurs locaux se sont dit qu’il manquait une mousse qui rende hommage à la course Paris-Roubaix. Celle-là même que Fausto Coppi, Louison Bobet et Eddy Merckx surnommaient l’« enfer du Nord ».

Le collectif Brewbaix a préparé son brassin avec une idée en plus : étant une micro-brasserie zéro déchet, le brassage se ferait avec un vieux vélo acheté en recyclerie dont le pédalier activerait un système de poulie qui lui même entraînerait la pale de brassage. Bref, quand on pédale, on brasse la future bière.

L’opération n’est pas spécialement longue – une heure à peine – et nettement moins pénible que les 250 kilomètres de la célèbre course qui part de Compiègne et aboutit au vélodrome de Roubaix. Mais il y a un truc : il faut rester constant, tenir une vitesse stable et pas trop rapide. Du coup, pour brasser les 400 litres de cette cuvée spéciale, la micro-brasserie Brewbaix a invité des amis : le 15 février, une quinzaine de cyclistes habitués de la course amateur « Paris-Roubaix Challenge » se sont succédé sur la selle en cuir pour remuer le brassin.

Les 500 bouteilles de 75 cl de Parix-Brewbaix sont maintenant mises en bouteille et devraient être prêtes pour la course, dont le départ est en avril. Elles seront en vente à l’office du tourisme et disponibles la veille de la grande course. L’an prochain, peut-être sera-t-elle brassée directement dans le vélodrome… Alors ce ne sera plus la course qu’on nommera « Dure des dures » mais bien la gueule de bois du lendemain.

https://www.instagram.com/p/B6aAY3Lh5tt/?utm_source=ig_web_copy_link

Bière Cycliste Roubaix sport vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !