Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Faites-vous opérer sur Skype !

    « Sans les mains ! »

    « Sans les mains ! » Aussi surprenante que puisse paraître cette perspective, votre chirurgien peut désormais vous opérer à distance… C’est l’incroyable témoignage du Docteur Tewari, dont l’opération faite par robots est longuement décrite au site Popular Mechanics.

    Le docteur s’installe dans une sorte de petite cabine aux airs de jeu d’arcade et reproduit les mouvements opératoires, comme s’il était réellement au-dessus de son patient. Celui-ci est alors opéré en direct par des machines l’imitant, qui ont en outre la politesse et la qualité d’éliminer les faux mouvements et les tremblements.Si cette technologie est encore au stade expérimental, les progrès de la médecine font espérer une petite révolution dans le domaine. Il pourrait suffire d’ici quelques années d’une bonne connexion internet pour que le meilleur chirurgien du monde opère un patient au Japon depuis son chalet en Savoie. Il suffit d’avoir un bon système de codage des informations, et à l’autre bout, un robot compatible.« La technologie est déjà là, mais soit les coûts financiers doivent baisser, soit les futurs patients doivent investir », explique Grant Schaffner, président de ProtostarEngineering, entreprise spécialisée dans les technologies pilotées par ordinateur. Il faut dire qu’une machine comme celle du docteur Tewari coûte environ 2 millions de dollars l’unité pour le moment…

    Mais le défi n’est pas que financier. Il faut une excellente connexion internet pour relayer en direct des informations aussi nombreuses que précises concernant l’opération. Celle-ci doit se faire avec un temps de décalage le plus bas possible pour rendre les gestes plus précis. Même si cette question semble pouvoir être réglée aussi rapidement que les ordinateurs doublent de capacité, le risque de piratage des robots laisse deviner quelques visions d’horreur dont on se passerait volontiers. Une ultime piste explorée par l’article serait alors une opération totalement prise en main par un robot. Mais à nouveau, gare aux bugs, et surtout, l’aspect humain d’un être sauvant la vie d’un autre, pourrait bien peser dans la balance pour qu’un véritable docteur, à distance ou non, pilote les opérations…

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.