Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Faites-vous livrer une pizza par robot !

    Le livreur de pizza ne roulera plus en scooter


    Concrètement, rien ne va changer lorsque vous commanderez une pizza. Sinon que le vendeur n’arrivera plus en scooter.

    La technologie et l’innovation se montrent fréquemment au service du mouvement du fooding. Une lunchbox connectée, une application pour scanner notre assiette… et même une poubelle qui fait notre liste de courses. Mais parfois, prépapplication pour scanner notre assiette… et même une poubelle qui fait notre liste de courses. Mais parfois, préparer le repas rime avec un tas de vaisselle à laver. Et même si des robots peuvent le faire à une poubelle qui fait notre liste de courses. Mais parfois, préparer le repas rime avec un tas de vaisselle à laver. Et même si des robots peuvent le faire à notre place, on préfère en général commander. Domino’s Pizza a alors inventé un nouveau système pour révolutionner la livraison à domicile. Et évidemment, c’est un robot.des robots peuvent le faire à notre place, on préfère en général commander. Domino’s Pizza a alors inventé un nouveau système pour révolutionner la livraison à domicile. Et évidemment, c’est un robot.

    Ce n’est pas la première fois que cette grande enseigne prend le virage du numérique avec originalité et créativité. Déjà en 2014, elle avait conçu une application de contrôle vocal à la façon du Siri de Apple pour passer des commandes. Un an plus tard, la marque surfait sur l’engouement pour les emojis pour cette fois envoyer sa requête par messagerie grâce à une simple icône de pizza. Amusant. Mais cette fois-ci, le bond en avant se révèle un peu plus concret et bien plus proche du futur.

    Baptisé DRU (Domino’s Robotic Unit), ce robot à batterie est, selon le site de l’annonceur, le premier véhicule autonome de livraison au monde, comme l’aime à le rappeler The Verge. Conçu en Australie, il peut livrer jusqu’à maximum 10 pizzas dans un rayon de 20 miles (soit environ 32 kilomètres, NDLR). Pour éviter les obstacles, ce robot digne des plus grands personnages électroniques de la science-fiction est équipé d’un réseau de capteurs qui lui permettent d’analyser son trajet. Mieux encore, il est impossible de voler leur commande aux clients. Pour pouvoir récupérer leur repas, ces derniers devront se munir de leur code client et le faire scanner au livreur robotique. Les phases de test débuteront à Wellington en Nouvelle-Zélande. Pour une éventuelle activation de ce dispositif à New York, les Tortues Ninja devront donc attendre bien sagement dans leurs égouts.

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.