Faire flotter sa maison pour éviter les inondations
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Faire flotter sa maison pour éviter les inondations
Vincent Pons |  08.02.2018
Faire flotter sa maison pour éviter les inondations

On doit cette idée à Buoyant Fondation, une fondation américaine qui souhaite nous éviter un mauvais remake de "Waterworld".

Fluctuat nec mergitur. Fondée en 2006, la Buoyant Fondation doit son existence aux inondations de 2005, à la Nouvelle-Orléans. Les habitations de la ville, pas conçues pour encaisser une telle pression, n’avaient pas résisté à l’ouragan. Alors la fondation, qui regroupe des chercheurs et des étudiants de l’université en architecture de la ville de Waterloo, s’est penchée sur la question, histoire d’éviter une éventuelle nouvelle catastrophe. Leur solution contre les ouragans : faire flotter les maisons au niveau de l’eau à l’aide de fondation flottantes quand c’est nécessaire. Touchés par l’eau mais jamais submergés, les bâtiments ne sont ainsi plus jamais coulés.

Résister aux changements climatiques. Ainsi la maison devient intelligente et pragmatique ; quand la route est sèche elle reste au sol, et quand l’inondation commence elle monte avec elle. Ingénieux. Ce système conçu par l’association va permettre de sauver des millions de vies, les zones inondables se multipliant sur la planète. Son fonctionnement simple s’articule sur trois plans : un bloc attaché à la maison pour garantir la flottaison, des poteaux accrochés aux fondations pour éviter que l’habitation ne se fasse la malle avec le courant, et un cadre pour lier le tout.

Ma cabane flotte au fond du jardin. La structure Buoyant s’adapte à tout type de maison et peut flotter aussi haut que le nécessite la montée de l’eau. En Hollande, pays sous le niveau de la mer, on utilise déjà cette solution pour se remettre au niveau. Cependant c’est dans les pays en crise que la solution prend aujourd’hui tout son sens : pas chère et facile à déployer, elle pourrait bien devenir un allié incontournable. En Jamaïque, des ONG considèrent déjà cette option et souhaitent l’appliquer dans des zones inondables. Bref, à l’avenir ne vous étonnez pas si vous voyez des maisons flotter sur la mer; sea is the new earth.

Architecture Inondation

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire