Face au fiasco, le gouvernement recule sur l'attestation de déplacement
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Face au fiasco, le gouvernement recule sur l’attestation de déplacement
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  21/03/2021 19:06
Face au fiasco, le gouvernement recule sur l'attestation de déplacement

En marche oui, mais arrière : après être devenues en 24H la risée des réseaux sociaux en raison d'un formulaire incompréhensible, les autorités lâchent du lest sur les déplacements dans un rayon de 10 kilomètres pour tous les départements reconfinés.

Les gendarmes contre la Covid-19. C’était l’une des seules bonnes blagues de ce weekend du samedi 20 mars. Après que le gouvernement de Jean Castex a annoncé un reconfinement dans 16 départements, dont l’Ile-de-France, les réseaux sociaux n’ont pas été longs à réagir face à la nouvelle attestation mise en ligne à la hâte et à laquelle, pour ainsi dire, personne ne comprenait rien. Devoir justifier de ses déplacements dans un rayon de 10 kilomètres quand bien même il n’y a aucune limitation de temps ? Comprendre tous les cas particuliers et autres astérisques, sans parler du jargon incompréhensible pour des Français.e.s épuisés par un an de Covid-19 ? Etre obligé d’imprimer ladite attestation ? La réponse cinglante n’a pas tardé, et elle est hilarante. Morceaux choisis.

Fin de la récréation. Dès le samedi matin, la porte-parole du ministère de l’Intérieur reconnaît dans les médias “que c’est normal que les gens ne comprennent rien”, notamment aux 15 raisons légales de sortir de chez soi. Le pire étant peut-être qu’alors même que le reconfinement avait été annoncé jeudi soir, aucune version n’était encore disponible au début du weekend. Un sentiment d’impréparation qui aura finalement permis de faire céder les autorités, puisque l’attestation dérogatoire de sortie n’est donc désormais plus obligatoire en dessous de 10 kilomètres pour les départements concernés par le reconfinement, à condition de disposer sur soi d’un justificatif de domicile. Un ouf de soulagement général, même si cette dernière reste obligatoire au-delà de 10 kilomètres et pour les déplacements inter-régionaux, au risque d’écoper d’une amende de 135€, comme voilà un an.

Même s’ils restent majoritairement d’accord avec l’idée de ce reconfinement localisé, les Français.e.s peuvent donc sortir l’esprit un peu plus léger, notamment dans les commerces dits “essentiels” auxquels se sont cette fois rajoutés les coiffeurs, fleuristes, disquaires, chocolatiers et cordonniers. Reconfinement, saison 3, une série qu’on espère bientôt terminée.

Pour télécharger les différentes attestations, direction le site du Ministère de l’intérieur

confinement covid-19

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !