Face au défi climatique, ce Français va traverser les 6 déserts les plus durs du monde à vélo
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Face au défi climatique, ce Français va traverser les 6 déserts les plus durs du monde à vélo
Robin Ecoeur |  20/12/2019 17:53
Face au défi climatique, ce Français va traverser les 6 déserts les plus durs du monde à vélo

Stéven Le Hyaric, ancien cycliste professionnel et aventurier, veut montrer la difficulté d’un homme à s’adapter aux conditions climatiques de demain.

Un défi diabolique. Du sable brûlant de l’Atacama au Chili, au sol gelé de l’Antarctique, Stéven Le Hyaric sera sur son vélo et pédalera pour alerter sur le réchauffement climatique. Son nouveau défi, après avoir fait l’Hi­ma­laya, Paris-Dakar et le tour du Mont-Blanc, est de taille : parcourir les six déserts les plus hostiles du monde, dont celui de Gobi en Chine, Simpson en Australie ou encore l’Arctique au Pôle Nord, en l’espace de six mois.

L’aventurier explique la raison de ce projet, baptisé 666 (pour 6 déserts les plus durs du monde sur 6 continents en 6 mois) : « Le sens de ce projet, bien au-delà de son caractère inédit puisque ce sera une première mondiale, est de réveiller les consciences sur ce que l’humanité s’apprête à vivre du fait du dérèglement climatique : la désertification. »

Un aventurier dans l’âme. Si Stéven veut « en chier » durant ses six traversées, il le fait aussi pour vous. « Chacun pourra s’apercevoir des changements en cours, à venir, des conséquences sur la nature et des effets sur le corps humain », écrit le Français sur sa page de financement participatif. Cela fait partie de sa vision de l’aventurier sur laquelle il revient dans une interview pour le site Outside : « Être aventurier, ça te confère une responsabilité : tu as une mission, tu dois donner quelque chose aux gens. »

Stéven, qui a réussi à obtenir l’apport de 100 000 euros de la part de deux sponsors, demande également 10 000 euros afin de financer les voyages (en évitant au maximum l’avion), une équipe de tournage pour réaliser un documentaire et toute la logistique et le matériel pour survivre. Et qu’il n’oublie pas cette citation : « Le plus difficile dans le désert, c’est de trouver la sortie. »

Pour soutenir son projet, c’est par ici.

déserts planète Réchauffement Climatique vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !