Excès de vitesse : 60% des PV concernent des dépassements de moins de 5 km/h
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Insolite / Excès de vitesse : 60% des PV concernent des dépassements de moins de 5 km/h
Excès de vitesse : 60% des PV concernent des dépassements de moins de 5 km/h
Robin Ecoeur |  02/05/2022 11:10
Excès de vitesse : 60% des PV concernent des dépassements de moins de 5 km/h

En 2020, d’après les chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur, 58% des contraventions adressés aux conducteurs concernaient des dépassements considérés comme minimes. D’où la colère des fédérations d’automobilistes, estimant que ces PV ne servent qu’à renflouer les caisses de l’État.

Les Français roulent-ils trop vite ? À priori, oui. Mais pas de beaucoup Par l’intermédiaire d’une question posée par la sénatrice du Var Françoise Dumont — à la suggestion de la Ligue de Défense des Conducteurs, le ministère de l’Intérieur a publié des chiffres inédits : la « répartition du nombre d’ACO initiaux envoyés pour des excès de vitesse inférieur ou égal à 5 km/h », soit le nombre de PV adressés aux conducteurs pour des dépassements de vitesse de moins de 5 km/h par rapport à celle autorisée, pour les années allant de 2010 à 2020.

En 2020, un peu plus de 7,2 millions de contraventions « ont été envoyées pour des excès de vitesse compris entre 1 et 5 km/h (au-dessus de la vitesse limite autorisée) par les radars », écrit le ministère dans sa réponse. Sur un total de 12,5 millions de PV concernant des excès de vitesse, ce chiffre de 7,2 millions représente 58% du total des contraventions pour cette infraction. Dans le détail, 1,4 million d’excès de vitesse ont été détectés en ville et 5,8 millions hors agglomération. Comme l’indique RTL, les pourcentages sont quasiment identiques en 2019 et 2018.

Si tu reviens sur le PV, j’annule tout. Après la publication des chiffres, les fédérations comme la Ligue de Défense des Conducteurs ou encore 40 millions d’automobilistes sont montés au créneau en affirmant que ces infractions concernent donc des « mini-dépassements » et non des excès de vitesse. Ces « mini-dépassements ne peuvent raisonnablement pas être considérés comme dangereux » écrit la Ligue de Défense des Conducteurs via cette pétition, en affirmant que ces 7,2 millions de PV représentent 400 millions d’euros par an (du moins sur l’année 2020 selon leurs calculs), « alors que le pouvoir d’achat est une priorité pour la majorité des Français ».

Dans cet article, la ligue demande même la « suppression des contraventions et du retrait systématique d’un point sur le permis » pour celles hors agglomération. Entre ces chiffres et les ZFE, la hausse des prix du carburant ou encore l’arrivée des radars anti-bruit, la colère des automobilistes n’est pas prête de s’atténuer.

insolite Sécurité routière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !