Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Moins d’accidents avec ces vélos intelligents qui communiquent avec les voitures

    Afin de protéger les cyclistes, un fabricant de vélo vient de révéler une technologie qui permet aux voitures de les identifier et éviter au maximum les collisions.

    Ville et vélo. Cette année, le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas a mis à l’honneur les applications autour de la smart city. Pour remettre les choses en perspective, le concept de ville intelligente repose sur un recours à la technologie pour faciliter le quotidien des habitants.

    Parmi les questions qui obsèdent les penseurs de ces smart cities, la sécurité des personnes est évidemment au centre des préoccupations. Améliorer le sort des piétons et des cyclistes, premières victimes des accidents de la route en ville, est ainsi l’un des sujets récurrents. La marque de vélo TREK a donc profité du CES pour présenter un système d’intelligence artificielle qui permettra aux vélos de communiquer avec les voitures.

    Automatiser la sécurité. Baptisé B2V et développé en partenariat avec Tome Software, le principe est d’équiper le cycliste d’un capteur, que ce soit sur le vélo directement, son casque ou via son téléphone portable. Lorsqu’un véhicule s’approche trop près de celui-ci, il émet une alerte. Prévenu, le chauffeur pourra mieux anticiper toute situation dangereuse potentielle. Et dans le cas de voitures autonomes, amenées à se développer drastiquement dans les années à venir, on peut imaginer un système de freinage qui s’activerait automatiquement, de manière à prévenir la collision. Quand cette technologie sera intégrée aux téléphones portables, elle pourra également bénéficier aux piétons.

    Après, comme toujours, les individus les plus attachés à leur confidentialité argueront que c’est un nouvel outil de flicage. Le fabricant devra aussi prendre en compte qu’en zone de trafic intense, les freinages intempestifs pourraient générer d’autres problèmes – voire des accidents – mais en vrai, on n’en est pas là, et on ne va quand même pas commencer à se plaindre alors que l’idée est de protéger les usagers des routes les plus vulnérables.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.