Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Des étudiants ont conçu la voiture de course solaire qui déboite tout

    SolarPack va participer à plusieurs courses. Et si sa technologie confirme ses promesses, elle pourrait être implantée sur des voitures de série.

    Les étudiants de l’Université d’État de Caroline du Nord peuvent être fiers d’eux. En s’inscrivant il y a de longs mois à l’American Solar Challenge, une course biannuelle, ils étaient loin de se douter qu’ils inventeraient une telle voiture. Habituellement, dans cette course où s’affrontent des étudiants de tout le pays, les modèles ressemblent à des karts augmentés avec des panneaux solaires. C’est impressionnant, ça marche, mais ça ne casse pas forcément trois pattes à un canard.

    Résultat de recherche d'images pour "solarpack north carolina"

    Du solaire avec des pointes à 160 km/h. Sauf qu’avec SolarPack, du nom de leur engin solaire, les kids de Caroline du Nord sont allés beaucoup plus loin. Ils ont créé une voiture tellement performante qu’elle sera alignée fin juillet dans le cadre du Grand Prix de Formula Sun, une course nettement plus professionnelle où les voitures en course proposent des innovations en matière de conduite, d’accélération et de freinage. Lorsque ça marche vraiment, celles-ci sont parfois récupérées pour être développées et implantées sur des voitures de série.

    Une autonomie de 400 kilomètres. L’excitation est donc à son comble, et elle doit beaucoup à Byron Sells, l’étudiant qui a pris le projet à bras le corps et dirige une vingtaine de ses pairs pour l’emmener dans des retranchements uniques à cette échelle.

    Le toit sera couvert de panneaux solaires et la voiture n’aura pas de pare-brise arrière, pour développer un max de puissance.

    Si la SolarPack n’est pas encore finie à ce stade – ce qui explique pourquoi il n’y a pas de photos autres que des vues 3D – on sait qu’elle fera la taille d’une SEAT Leon, qu’il y aura de la place pour cinq passagers, que le toit sera couvert de panneaux solaires et qu’elle n’aura pas de pare-brise arrière pour développer un max de puissance (mais il y aura une caméra pour voir à la place). Parmi les autres détails, elle devrait avoir une autonomie de batterie de 400 kilomètres et monter autour de 160 km/h. Pour des étudiants, c’est juste impressionnant.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.