Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Étonnant : la trottinette électrique a déjà 100 ans

    Il n’était pas encore électrique comme aujourd’hui, mais l’Autoped de cette suffragette nommée Lady Florence Norman était équipé d’un moteur à essence et d’un générateur d’éclairage. C’était en 1916.

    Les débuts à New York. À force d’en voir partout dans les villes, en libre-service ou customisée, on aurait tendance à croire que la trottinette est un engin né au 21ème siècle ou, pour résumer, un jouet contemporain. C’est raté. Le moyen de déplacement préféré des citadins pressés a plus d’un siècle. Son ancêtre n’est autre que l’Autoped, un deux-roues conçu à New York en 1915, en pleine Première Guerre mondiale, pour se déplacer en contournant les rationnements d’essence. Cette trottinette motorisée disposait d’un petit réservoir situé à l’avant mais aussi d’un klaxon et d’une manette pour les gaz. Bien pratique pour foncer dans les rues de Brooklyn, effrayer les passants et surtout faire des économies – de temps et d’argent.

    Des postiers en Autoped, 1915

    Un symbole féministe. Commercialisé jusqu’en 1921, le modèle de la société Autoped, même s’il ne s’imposera pas comme un must have de l’époque, traversera tout de même l’Atlantique. La photo de une montre à ce titre une Anglaise moderne pour son temps : Lady Florence Norman avait reçu cette trottinette de son mari, et elle lui permettait d’aller à son bureau où elle était superviseure. Mobilité, parité homme-femme, autant de thématiques qui résonnent avec l’époque actuelle et qui nous rappellent à quel point certains combats ne datent pas d’hier.

    Le joujou préféré des gangsters. À New York, l’Autoped connaîtra comme on l’a vu un succès mitigé, et l’une des raisons est peut-être liée au fait que cette trottinette hybride avant l’heure était surtout utilisée par les… voyous. Épatés par sa facilité d’utilisation et ses capacités à slalomer entre les véhicules, les gangs new-yorkais s’en servaient pour s’échapper plus rapidement. Et ce fun fact permet de boucler la boucle, puisqu’on apprenait cette semaine qu’un Américain avait tenté de braquer une banque en s’enfuyant en trottinette électrique. Trottinette un jour, trottinette toujours… Comme le prouve la photo ci-dessous, prise à Paris en 1919. La couleur en moins, le cliché est d’une modernité désarmante.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.