Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Réussir en étant mythomane ? La preuve en cinq exemples

    Nous mentons en moyenne au moins deux fois par jour. Et celui qui vous dit le contraire est un sacré menteur. Pourtant, pipeauter peut vous servir à décrocher la lune. La preuve avec cinq cas de figure. Chapeau les mythos.

    Donald Trump : plus c’est faux, plus ça passe. Certes, mentir ce n’est pas beau, mais ça permet d’éviter pas mal de débat. Si l’homme à la célèbre mèche jaune est devenu le 45e président des États-Unis d’Amérique, ce n’est pas (seulement) grâce à ses milliards, mais à sa capacité à baratiner à grand renfort de raccourcis, d’inexactitudes et de bobards tous plus gros les uns que les autres. Comme Trump, n’ayez pas peur d’enchaîner les contrevérités. Votre audace vous permettra de relever n’importe quel défi. Le plus fort de tous : Donald a inventé l’alternative fact, qui n’est ni un mensonge, ni une vérité. Alors, c’est quoi ? Pendant que vous cherchez la réponse, sa mèche flotte sous d’autres vents.

    Fernand Legros : déplacer le mensonge sur ce qui est presque vrai. Surnommé le « Roi des faussaires », Fernand Legros (1931 – 1983) a pu collectionner les Rolls et acquérir des villas de rêve en refourguant de fausses toiles de maîtres. « Je ne vends pas de faux tableaux, je vends des vrais certificats ! », se défendait le marchand face au juge. Et il avait raison : Legros obtenait la certification – qui transforme une copie en œuvre authentique – en présentant d’abord aux experts de véritables tableaux pour endormir leur méfiance et faire ensuite passer les faux. Moralité de cette histoire : peu importe le vrai du faux, cultivez votre assurance, c’est elle qui décroche la confiance.

    Jane Dieulafoy : se travestir pour explorer le monde. Rester à la maison pendant que son archéologue de mari parcourt les quatre coins du globe, très peu pour Jane Dieulafoy (1851 – 1916). Déjà, pendant la guerre de 1870, elle prit l’habitude de se déguiser en franc-tireur afin d’accompagner son époux au front. Ensuite, Jane Dieulafoy, elle-même archéologue, n’hésita pas à porter les cheveux cours et se travestir en homme pour exercer sans risque son métier dans l’ancienne Perse. La leçon de Jane : n’ayez pas peur de commettre un mensonge diplomatique, s’il permet tout simplement d’avoir la paix.

    Tous les acteurs : mentir sur son âge pour ouvrir toutes les portes. Pour jouer dans Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, Laurence Fishburne (également le Morpheus de Matrix) a affirmé lors du casting avoir 17 ans, quand il en avait en réalité… 14. Whoopi Goldberg a décroché un rôle dans La Couleur pourpre, film qui propulsa sa carrière, en se disant plus vieille de 6 ans. Quant à Jessica Chastain, elle modifie sa date de naissance selon les besoins du rôle convoité. Les dictats de l’âge ne sont pas que dans le cinéma, mais aussi dans l’entreprise. Alors, il n’en tient qu’à vous de décider si vous êtes suffisamment jeune ou parfaitement ancien pour la tâche demandée. On appelle ça un mensonge utile et votre CV vous dit merci.

    Christophe Rocancourt : s’inventer une vie pour être parmi les stars. Notre époque a beau vanter l’idéal méritocratique, le déterminisme social a souvent tôt fait de nous rattraper. Christophe Rocancourt, issu d’une famille normande très modeste, s’est extrait de sa condition en recomposant sa biographie à l’envi : il s’est fait passer tour à tour pour un ex-champion de boxe, le fils de Sophia Loren, un rejeton du producteur Dino De Laurentiis, le neveu du styliste Oscar de la Renta ou même l’héritier des Rockefeller. Soit autant d’identités lui permettant de fréquenter la jet-set, de tutoyer Mickey Rourke ou d’être invité aux dîners mondains. Dans un monde de faux-semblant, il faut savoir se recomposer et avoir le mensonge ludique pour aller là où l’on veut.

    Pour en savoir plus sur le trompe-l’œil échafaudé par Christophe Rocancourt, le documentaire Imposture(s) est diffusé jusqu’au 7 novembre sur Canal +.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.