Envie de passer au skate électrique ? Unikboards vous le fabrique sur mesure
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Envie de passer au skate électrique ? Unikboards vous le fabrique sur mesure
Hilaire Picault |  18/10/2019 10:55
Envie de passer au skate électrique ? Unikboards vous le fabrique sur mesure

Ces makers d’Issy-les-Moulineaux en sont convaincus : le meilleur moyen de se mettre au skate est de le faire customiser en fonction de son niveau et de ses besoins.

En mode Jackass. Que ce soit parce que vous gardez un souvenir ému de vos heures de jeu sur Tony Hawk’s Pro Skater ou parce que vous avez craqué une fois de trop au beau milieu d’un bouchon, vous envisagez de vous mettre au skateboard électrique. Et pourquoi pas ? Ce n’est pas plus casse-gueule qu’une trottinette à louer et c’est tellement plus fun qu’un vélo de la mairie de Paris…

Le souci est que selon votre niveau, vous allez craindre de tomber au ralenti ou d’aller trop vite une fois le moteur actionné. C’est là qu’au lieu d’acheter la première planche “bon” marché, on est content de passer de l’autre côté du périphérique et d’aller sonner chez Unkiboards.

Circuit, freestyle ou ligne 14 ? Un peu makers, beaucoup riders, Cédric Ribert et Benjamin Tharreau ont ouvert cette boutique/atelier à Issy-les-Moulineaux en 2016. Leur mission est double : vous permettre d’acheter toutes les pièces pour construire votre skate électrique tout seul, et proposer à la vente des engins assemblés « maison ». Un lycéen fan de glisse n’aura pas les mêmes attentes qu’un cadre sup lassé du RER. Selon la formule, la puissance et les besoins, le catalogue va de 500 euros à plus du triple.

UNiK PRO

https://esk8builds.com/static/uploads/full/65.jpg

Do It Yourself. La majorité des pièces proviennent d’artisans français et certaines sont faites à l’atelier, sur imprimante 3D, pour être facilement remplaçables donc plus durables. Une philosophie qui a distingué les deux riders au Make Me Race 2018, une course de makers mettant moins en avant la vitesse que l’accessibilité. Que les speed freaks se rassurent, des tests sur circuits leur avaient permis d’atteindre les 75 km/h, même si les engins destinés à nos villes seront bridés. Alors, heureux Tony Hawk ?

Crédit photos : Blablahightech

électrique Ile de france Makers skate

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !