Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Envie de défendre la Terre contre des envahisseurs ? La NASA recrute

    À force de voir New York détruite par des extra-terrestres, la NASA a compris qu’il lui fallait prendre les devants. C’est pourquoi elle a publié une annonce pour embaucher un « Responsable de la protection de la planète ». Payé 187 000 dollars, mais à temps plein.

    Space invaders. Rangez ce fusil laser. Le job que décrit l’annonce officielle consiste à s’assurer non seulement que nous ne contaminions pas d’autres planètes, lunes, etc, mais également que d’autres matières extra-terrestres introduites sur notre monde ne mettent pas en danger les hommes ou l’environnement.  En d’autres termes, s’assurer que les robots, vaisseaux et spationautes que nous envoyons étudier notre galaxie ne vont pas se crasher ou polluer les astres au point d’altérer durablement leur éco-système. Et inversement, vérifier que les procédures sont bien suivies pour éviter que les maladies ne se propagent et garantir la sécurité sanitaire des humains.

    BAC +10 option Men in Black. Motivé pour envoyer votre CV ? Les candidats au poste doivent être des citoyens américains avec des diplômes en science physique, ingénierie ou mathématiques de haut niveau et une sérieuse expérience dans l’ « organisation de projets spatiaux d’envergure nationale ». La fusée dans votre jardin ne compte donc pas. Sachant qu’il faudra probablement argumenter avec des gens pour qui faire entrer dans notre atmosphère un minerai ou une bactérie martienne est un enjeu capital, un sens de la diplomatie serait un plus… En contrepartie, vous serez payé entre 106 516 et 158 000 dollars selon votre niveau, avec quelques avantages qui ne comprennent pas la fusée de fonction.

    Mars, et ça repart ? Bien avant d’envisager d’aller sur Mars, ce poste de « Responsable de la protection de la planète » a été créé en 1967, lorsque les EU ont ratifié un traité engageant moralement notre action et présence dans l’espace lointain. Il n’y a que deux personnes en fonction actuellement : l’une à l’Agence Spatiale Européenne et l’autre pour sa consœur américaine. Cette annonce ne fait suite qu’à une ré-attribution du poste entre les sous-organisations de la NASA. Son actuelle occupante, Catharine Conley, pourrait même repostuler. Votre première mission sera donc de la doubler en envoyant votre CV avant le 15 août…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.