Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Envie d’aménager la friche de Paris 18ème ? A vous de jouer !

    Chapelle Charbon est un jeu vidéo lancé par la mairie en mode Sim City

    Retroussez-vous les manches, dégainez votre souris et dessinez le futur Grand Paris depuis votre ordinateur ! Grâce à ce jeu en ligne très Sims dans l’âme, vous pourrez donner votre avis sur les prochains aménagements de la capitale. Le jeu vidéo serait-il l’avenir de la démocratie participative ?

    Les Sims, ça vous parle ? Oui Sim City, ce jeu sur ordinateur développé par Maxis dans les années 2000, sur lequel vous avez passé nuits et jours à bâtir votre ville de rêve. Chapelle Charbon – Imaginons Paris vous propose de vous y remettre, mais pour créer un réel projet cette fois. Une utopie en vrai ! Lancée par la Mairie de Paris, la plateforme gratuite vous permet de donner votre avis sur le futur grand espace vert de 6,5 hectares du 18e arrondissement de Paris, nommé donc Chapelle Charbon. la Mairie de Paris, la plateforme gratuite vous permet de donner votre avis sur le futur grand espace vert de 6,5 hectares du 18e arrondissement de Paris, nommé donc Chapelle Charbon.

    La Chapelle Charbon actuellement, crédit La Mairie de Paris

    “Le site de Chapelle Charbon est composé d’une part, du bassin d’emploi de CAP 18 et d’autre part, de voies ferrées, plus guère actives. (…) La friche de plusieurs hectares fait partie des fameuses zones mutables identifiées par la Mairie de Paris pour l’aménagement de Paris Nord-Est”, explique l’Association pour le Suivi de l’Aménagement Paris Nord – Est, sur son blog. Le parc devrait ouvrir entre 2020 et 2023 dans le cadre du projet d’aménagement Paris Nord-Est et Grand Paris. Un engagement “permettant d’offrir aux habitants du nord de La Chapelle l’espace de respiration qu’l’Association pour le Suivi de l’Aménagement Paris Nord – Est, sur son blog. Le parc devrait ouvrir entre 2020 et 2023 dans le cadre du projet d’aménagement Paris Nord-Est et Grand Paris. Un engagement “permettant d’offrir aux habitants du nord de La Chapelle l’espace de respiration qu’ils attendent”, ajoute l’association. “permettant d’offrir aux habitants du nord de La Chapelle l’espace de respiration qu’ils attendent”, ajoute l’association.

    Comment ça marche ?

    Flash-back dans les années 2000. Vous êtes sur votre ordinateur et vous vous sentez tout puissant. Vous déplacez les blocs de bâtiments et décidez que là, oui juste là, il y aura une épicerie. Avec Chapelle Charbon – Imaginons Paris, c’est presque pareil. “Mais attention, il faut jongler entre les tailles, bénéfices, coûts, et l’harmonie globale pour créer le meilleur projet possible”, rappelle l’Usine Digitale. “Mais attention, il faut jongler entre les tailles, bénéfices, coûts, et l’harmonie globale pour créer le meilleur projet possible”, rappelle l’Usine Digitale. l’Usine Digitale.

    Depuis votre ordinateur ou via l’app pour smartphone, vous pouvez choisir l’ambiance du futur parc parisien. Êtes-vous plus arbres ou grandes étendues d’herbe ? Transat et chill, ou jardinet et aire de jeux pour enfants ? À vous de décider ! Vous pouvez ensuite partager votre maquette sur les réseaux sociaux et en discuter avec d’autres internautes. Quant à la Mairie de Paris, elle prendra en compte les travaux de chacun pour mettre en forme cet espace designé par les citoyens.

    Un nouveau mode de démocratie participative ?

    Cette concertation citoyenne est « novatrice et inédite », s’est félicitée la Mairie de Paris, rapporté par FranceTvInfo. Le jeu vidéo serait-il le futur de la démFranceTvInfo. Le jeu vidéo serait-il le futur de la démocratie participative ? Le projet permet en tout cas d’intégrer le citoyen à la prise de décision. Voilà plusieurs années que l’expression citoyenne tente de passer par les tuyaux internet. Un mode de consultation aux résultats pour l’instants peu convaincants selon Rue89, qui titrait un de ses papiers “Dans le cimetière numérique de la démocratie participative“ :“Dans le cimetière numérique de la démocratie participative“ :

    “Récréer l’agora de la Grèce antique sur Internet pour faire débattre, dans le calme et l’intelligence, des milliers de citoyens. Un vieux rêve que le Web 2.0 a fait miroiter à tous les partis politiques. (…) Plus aucune décision n’allait échapper à leurs (les internautes, ndlr) lumières. Le programme émanerait d’eux et chacun pourrait débattre avec les ténors, redevenus de simples membres de la communauté. Mais la technologie et les internautes ne se laissent pas embarquer aussi facilement.”

    Et Rue89 de rappeler : “Bugs te“Bugs techniques, modération impossible, trolls en tout genre, ou absence de débatteurs ; de nombreuses plateformes créées ces dernières années ont fini amorphes, vidées, en lambeaux sur des hébergements pas toujours renouvelés.” Cette fois, la participation devient un jeu vidéo. Chez Détours, on aime bien cette idée ! Et on attend avec impatience le 30 septembre, date de fermeture de la plateforme, pour savoir combien de personnes ont proposé un projet et ont participé.

    Jouez / Soyez citoyen >> par ICI !

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.