En mer depuis 1 mois, ce couple a découvert la pandémie après tout le monde
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En mer depuis 1 mois, ce couple a découvert la pandémie après tout le monde
Hilaire Picault |  24/04/2020 11:05
En mer depuis 1 mois, ce couple a découvert la pandémie après tout le monde

Les deux plaisanciers sont désormais confinés dans les Caraïbes. Curieusement, on les envie.

Le confinement vous pèse ? Vous aimeriez revenir deux mois en arrière et vivre comme s’il n’avait jamais existé ? C’est le miracle qu’ont vécu deux amoureux, Elena et Ryan. Tous deux ont quitté leur job en 2017 pour faire le tour du monde à la voile. Partis de Manchester, ils profitaient des îles Canaries au nord-ouest de l’Afrique avant de décider de traverser l’océan Atlantique cet hiver. Comme ils le racontent eux-mêmes : « En février, nous avons entendu parler d’un virus en Chine. Mais […] nous avons cru qu’en arri­vant aux Caraïbes, 25 jours plus tard, tout serait fini. » Hummm, pas tout à fait, non…

Zero bad news. À l’époque de l’internet partout et des réseaux sociaux, cela paraît parfaitement improbable d’être passé à côté de ce raz-de-marée. Mais Elena Manighetti a son explication : « Nous avons dit à nos contacts sur la terre ferme que nous ne voulions pas entendre parler des mauvaises nouvelles. » Forcément, sa famille italienne a préféré ne pas lui raconter le carnage que le virus avait produit dans sa Lombardie natale.

Enfermés au paradis. Quand le couple de navigateur est arrivé dans les Petites Antilles, ils n’ont pas pu accéder au port : « Toutes les frontières étaient closes, raconte Ryan Osborne. Les îles fermaient tout accès. » Les plaisanciers ont dû reprendre la mer et rejoindre les îles Grenadines. Leur aventure ne s’arrête pas là : il leur a fallu prouver qu’ils n’avaient pas pu être infectés, puis présenter le GPS du voilier pour montrer qu’ils avaient bien passé le dernier mois en mer et – en particulier pour Elena – n’avaient pas mis le pied en Italie depuis le début de la crise.

Les aventuriers ont donc vécu un mois de plus que vous sans souffrir de cette pandémie et sont désormais confinés à Saint-Vincent-et-les-Grena­dines. Un petit Paradis. Mais le couple n’est pas au bout de ses aventures. Ryan et Elena vont devoir rapidement en repartir car en juin démarre la saison des cyclones dans cette région du monde…

Iles Grenadines

 

coronavirus Tour du monde Voilier

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !