En fait, les écrans seraient plus dangereux que l’alcool au volant
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En fait, les écrans seraient plus dangereux que l’alcool au volant
Hilaire Picault |  04/01/2021 11:26
En fait, les écrans seraient plus dangereux que l’alcool au volant

Couvre-feu et confinement ont moins fait craindre l’ivresse au volant cette année, mais une étude montre que le danger est ailleurs. Au bout de nos doigts.

Globalement, la mortalité routière a chuté ces derniers temps selon l’ONISR. Mais on peut émettre quelques craintes pour les mois à venir. En effet, une étude britannique a analysé ce qui nous distrait sur la route. On le savait déjà, les smartphones sont les pires maux des automobilistes. Pourtant, l’analyse de la Sécurité Routière anglaise démontre que le pire fléau vient de nos écrans. Qu’ils soient estampillés Android ou Apple, (même si ce dernier est pire).

IAM RoadSmart and TRL - Reaction times

Temps de réaction. Après les avoir laissé conduire sur un simulateur, les testeurs ont soumis les automobilistes virtuels à des distractions diverses sur l’écran de l’interface qu’ils préféraient (CarPlay d’Apple ou Android Auto de Google) comme changer de musique sur Spotify, traiter un SMS depuis l’écran ou à la voix… Ils ont calculé le temps de latence avant qu’ils réagissent à un incident donné. Accrochez-vous bien : en moyenne, chacun réagit en 1,75 seconde lorsque le logiciel est utilisé, au lieu de 1 seconde en temps normal. Simplement parce que ces univers virtuels captivent notre attention jusqu’à une quinzaine de secondes d’affilée, alors que le véhicule continue d’avancer à 50 km/h…

Voiture connectée = conducteur 50% plus décérébré

Pire qu’un joint. En comparant avec les autres distractions habituelles, le temps de latence est bien pire avec ces applis de voiture qu’en ayant bu (en respectant le taux légal) ou en ayant fumé du cannabis. Dans le détail, les conducteurs anglais ont quand même tendance à lever le pied pendant qu’ils manipulent l’écran mais respectent guère les distances de sécurité. Finalement, c’est la même chose qu’avec un smartphone, juste plus gros. Sauf qu’aucune loi n’encadre actuellement l’usage de ces dispositifs de voiture. Pour le moment…

écran Sécurité routière Voiture connectée

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !