En fait, le ciment pollue plus que tous les camions du monde
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En fait, le ciment pollue plus que tous les camions du monde
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  02.07.2019
En fait, le ciment pollue plus que tous les camions du monde

Ce matériau produirait 7% des émissions mondiales de dioxyde de carbone, soit plus que tous les camions réunis dans le monde.

Lorsqu’il est question de CO2, on parle souvent des voitures, des grandes usines, de l’avion ou encore de la déforestation. Mais on oublie de mentionner le CPO, un ingrédient de base du béton, soit le type de ciment le plus couramment utilisé dans le secteur du bâtiment.

Une tonne de ciment occasionne la production d’une demie tonne de CO2. C’est plus qu’un trajet Paris-Berlin aller-retour en voiture.

Ce matériau est troisième plus gros émetteur de dioxyde de carbone, responsable de 6,9% du total des rejets, rapporte le site BloombergC’est notamment le processus de fabrication de celui-ci qui est dévastateur, et plus précisément le calcaire en combustion. Explications : les fours sont chauffés à 1400°C. À l’intérieur, le carbone emprisonné dans la roche se combine à l’oxygène et renvoie du CO2. Selon l’Association européenne du ciment, une tonne de ciment occasionne la production d’une demie tonne de CO2. C’est plus qu’un trajet Paris-Berlin aller-retour en voiture.

Utiliser des nouveaux ciments. Le problème est que selon l’International Energy Agency, la production de ciment risque d’augmenter de 12 à 23% d’ici 2050. Alors pour éviter de reproduire les erreurs du passé, des produits sans carbone existent. Le hic, c’est que (surprise) ils sont plus coûteux.

Les gros fabricants comme Lafarge Holcim et Votorantim Cimentos possèdent déjà des produits impactant dans une moindre mesure l’environnement. L’une des solutions consiste à employer des matériaux géopolymères qui sont des liants à faible empreinte carbone qui peuvent être produits en réutilisant les déchets industriels tels que les cendres volantes des centrales électriques ou le laitier de haut fourneau. Mais comme ils sont jusqu’à trois fois plus chers, ils peinent jusque-là à séduire les clients. 

Ceci étant dit, l’industrie cimentière française prévoit 80% d’émissions de CO2 en moins d’ici 2050, notamment grâce à l’utilisation de ces nouveaux ciments. Un peu partout, des initiatives voient le jour : Bordeaux a inauguré en 2018 une autoroute 100% recyclée permettant de réduire de 50% les émissions de CO2 par rapport à un tronçon identique. En Australie, on recycle les cartouches d’imprimantes pour faire des routes. On a déjà les idées, ne reste plus qu’à les appliquer à grande échelle. Pour ne pas laisser béton. 

camions Ciment CO2 pollution

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire